Prêt immobilier : infos meilleur taux et assurance immobilier

Accueil > Pret immobilier > Assurance Emprunteur > Assurance emprunteur & délégation : combien d’économies ?

Assurance emprunteur & délégation : combien d’économies ?

mercredi 14 juin 2017, par Acecredit.fr

Lorsque l’on souscrit un crédit immobilier, en plus du capital et du taux d’intérêt à rembourser, il faut porter une attention toute particulière à un 3ème poste de dépense obligatoire et très utile : l’assurance emprunteur.

Une dépense obligatoire qui peut vite devenir importante.

Le sujet de l’assurance emprunteur est encore trop rarement abordé en détail lors des négociations pour obtenir un crédit immobilier, malgré son poids important dans le coût total du prêt. Depuis les lois Lagarde de 2010 et Hamon de 2014, il est pourtant possible de choisir librement son assurance emprunteur et même de comparer des offres émanant de plusieurs compagnies. Encore aujourd’hui, seuls 12 % des emprunteurs choisissent cette option et réalisent ainsi des économies.

L’assurance emprunteur, souscrite en même temps que le contrat de crédit immobilier, constitue pour la banque une garantie de remboursement du crédit en cas de défaillance de l’emprunteur (décès, perte d’autonomie, invalidité, incapacité temporaire de travail). Aucune banque n’accordera de prêt si celui-ci n’est pas assorti de cette assurance.

Son coût s’ajoute de facto à celui du crédit immobilier, et il est loin d’être anodin, notamment pour les prêts de longue durée, au-delà de 20 ans. En moyenne, le coût de l’assurance est sensiblement équivalent aux montants des intérêts.

Utiliser la délégation d’assurance permet de réaliser des économies substantielles.
Le calcul des tarifs de cotisations d’assurance est très variable : certaines banques raisonnent en termes de pourcentage du montant emprunté, en général de 0,20% à 0,50%. D’autres se basent sur un pourcentage du capital restant dû en partant du principe que au fur et à mesure du remboursement, l’assurance couvre un montant de plus en plus bas.

Jusqu’à la loi Lagarde, les établissements bancaires jouissaient d’une relative tranquillité et même d’une sorte de monopole concernant l’assurance emprunteur : ils vendaient aux acquéreurs des assurances “maison”. Mais les banques doivent désormais prendre en compte les nouvelles dispositions légales concernant la possibilité de passer par une délégation d’assurance.

Plus de 9 500 € d’économies pour un crédit immobilier de 177 000€ !

L’écart entre les assurances proposées par les banques et les offres des assureurs via une délégation est très significatif.

Pour un couple âgé de 39 ans, qui emprunte 177 000 € au taux de 1,45% sur une durée de 20 ans, les coûts sont les suivants :
- Coût total pour une assurance groupe à 0,42%* = 14 868 €
- Coût total pour une délégation à 0,15%* = 5 306 €

>> Soit une économie de 9 562 €.

*Dans les deux cas, les garanties couvertes sont : Décès / Perte totale et irréversible d’autonomie / Invalidité totale / Invalidité partielle / Invalidité permanente partielle. L’assurance est répartie à parts égales à hauteur de 50% par personne.

Dans ce contexte, chez acecrédit.fr nous vous conseillons de demander à vos interlocuteurs (banquiers, assureurs, courtiers), dès les premières simulations de votre projet, une estimation du coût global de l’assurance. Cela vous permettra d’avoir le temps de comparer les différents tarifs proposés et de chiffrer au plus juste le coût global de votre emprunt.

- Sources : Acecredit.fr