Détecteur de Fumée Avertisseur Autonome (DAAF) obligatoire

Détecteur de Fumée Avertisseur Autonome (DAAF) obligatoire

Dès le 8 mars 2015, les détecteurs de fumée ou Détecteur avertisseur autonome de fumée seront obligatoires dans tous les logements.

Quelques chiffres clefs ( src : Ministère de l’Écologie et du Développement durable, du logement et des transports)

 1 incendie toutes les 2 min

 1 français sur 3 sera victime d’un incendie au cours de sa vie

 10 000 victimes par an

 1 incendie sur 3 est d’origine électrique

 ¼ des incendies commencent dans la chambre à coucher, 70% des incendies mortelles se produisent la nuit

Choix de la norme et modèle

Pour un meilleur suivi de qualité des produits, il est recommandé de choisir la norme NF. Le DAAF sera obligatoirement conforme aux normes EN14604 qui correspond au marquage CE.

Les détecteurs de fumée existent en différents modèles ayant des durées de vie plus ou moins longue selon la pile : 1, 5 ou 10 ans. Pensez à choisir un modèle avec un bouton pause (ou mise en sourdine temporaire) afin d’arrêter momentanément l’avertissement sonore en cas de fausses alertes (dégagement de la vapeur de la cuisine ou de la salle de bain). Le DAAF se remet en route quelque minutes plus tard.

Fonctions du détecteur de fumée

 Il doit détecter les fumées émises dès le début d’un incendie

 Il émet ensuite un signal sonore suffisamment fort pour réveiller une personne endormie

 Les personnes sourdes doivent installer des détecteurs adaptés qui envoient un signal lumineux ou vibrant

 Certains modèles de détecteur de fumée sont interconnectés, la liaison peut être fait avec un fil ou sans. Cette technologie permet d’avoir un déclenchement de l’ensemble des détecteurs en même temps.

Qui est concerné ?

Tout propriétaire de logement qu’il soit propriétaire occupant ou bailleur doit installer les DAAF. Néanmoins, un locataire peut installer lui-même le détecteur fourni par le propriétaire ou acheté par ses frais et remboursé par le propriétaire. Dans le cas de locations saisonnières, les locations meublées, etc., les propriétaires doivent veiller à l’installation, au bon fonctionnement du détecteur ainsi qu’à son entretien (remplacement).

Dans le cas de la location, l’obligation de vérification (l’obligation d’entretien et de remplacement du détecteur) est dévolue à l’occupant du logement. La vérification se fera aussi au moment de la mise en location lors de l’état des lieux d’entrée.

Emplacement du détecteur

On recommande d’installer le détecteur de préférence dans la circulation ou dégagement desservant les chambres. Idéalement dans les couloirs avec embranchement et à distance des parois.

Détecteur de fumeur et assurance

Si un incendie survient, les assureurs ne peuvent pas se dégager de leur obligation d’indemnisation en cas de défaut d’installation du détecteur. Toutefois, le locataire ou le propriétaire doit notifier l’installation du détecteur à son assureur avec une possibilité d’une négociation à la baisse de sa prime d’assurance.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.