Le Salon de l’Immobilier Marocain se tiendra du 21 au 24 mai 2010 à Paris

Le Salon de l’Immobilier Marocain se tiendra du 21 au 24 mai 2010 à Paris

Amoureux du Maroc ? Rendez-vous au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, Hall 5, du 21 au 24 mai 2010 pour y découvrir le SMAP Immo, le salon de l’Immobilier Marocain. Outre son climat doux et ensoleillé, le Maroc offre des possibilités de rendements avantageuses. « Les taux de croissance se situent durant les cinq dernières années entre 5 % et 6 %. Pour l’année 2009, ce taux était de 5,3 %, indéniablement parmi les plus élevés au monde en ce temps de crise », précisent les organisateurs du salon. Pays stable politiquement, climat agréable, proximité géographique avec l’Europe, vie moins chère qu’en France, pays francophone, autant d’atouts qui devraient « séduire les investisseurs européens », pronostiquent les organisateurs.

De fait, les prix de vente y sont très compétitifs, à environ 50 % moins chers que sur le marché européen, sans compter la possibilité de financement par crédit bancaire à hauteur de 70 % pour les étrangers. « Si la demande locale est importante, celle des étrangers se fait de plus en plus forte : les investissements directs étrangers sont passés de 1,8 milliard de DH en 2002 à 3,6 milliards de DH en 2006, soit une progression de 96,6 % », constatent les organisateurs. Il faut dire que les avantages fiscaux sont alléchants : exonération des revenus locatifs de l’Impôt Général sur le Revenu (IGR) pendant les 3 années suivant l’achèvement de la construction, avec, ensuite, un abattement de 40 %, exonération totale de l’impôt sur les plus-values dégagées en cas de session d’un bien immobilier à usage de résidence principale depuis au moins 8 ans, exonération de la taxe urbaine pendant 5 ans sur les constructions neuves, exonération des revenus locatifs les trois premières années pour un achat dans un programme neuf et enfin absence des droits de succession.

D’accord pour investir mais où ? Si l’on en croit les organisateurs : « Désormais, les opportunités d’investissements se répartissent sur l’ensemble du territoire marocain ». Trois projets semblent intéressants à signaler. Premièrement, le « Plan Azur », qui prévoit la réalisation de six stations balnéaires pour une capacité d’hébergement de 110 000 lits (dont 80 000 hôteliers), le tout pour 46 milliards de dirhams. Deuxième programme : le « Plan Biladi », qui devait créer 11 000 lits en résidences touristiques et villages de vacances familiaux et 19 000 lits en campings. Et enfin, le troisième et dernier programme : le « Plan Mada’in » visant à l’amélioration des destinations existantes telles que Fès, Casablanca, Agadir, Tanger, Tétouan, etc. En somme, le SMAP Immo devrait permettre aux intéressés de faire un tour d’horizon de toutes les solutions efficaces pour investir au Maroc.

Infos pratiques :
Du 21 au 24 mai 2010
Parc des Expositions Paris – Porte de Versailles Hall 5

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.