Prix de l’immobilier orientés à la baisse, est-ce le bon moment pour acheter ?

Prix de l’immobilier orientés à la baisse, est-ce le bon moment pour acheter ?

À nouveau, une partie de la presse à l’instar de certains courtiers estime que c’est le bon moment pour emprunter puisque selon eux, les voyants sont au vert. Que peut-on retenir ?

Les prix l’immobilier : Si tous les acheteurs espèrent la baisse des prix de l’immobilier, il n’en demeure qu’en réalité, la spirale haussière demeure. Pourtant, cet été, les notaires ont observé que le marché de l’immobilier semble se calmer dans certaines villes. De là à prévoir une légère baisse des prix, il n’y qu’à qu’un pas. MeilleursAgents.com confirme cette observation au niveau de la capitale : »les prix parisiens ont chuté de 3% en deux mois cet été, après vingt-sept mois de hausse continue« .

La taxation de la plus-value immobilière de Fillon : plutôt redoutée, cette taxation devrait pousser certains propriétaires à vendre rapidement des biens pour échapper à la fiscalité. Mécaniquement, un plus gros volume de biens se retrouvera sur le marché. Ils sont prêts à baisser un peu le prix pour pouvoir vendre. Beaucoup de simulateurs de Plus Value Immobilière ont fleuri sur internet, la rédaction retient celui de PAP sur la plus-value immobilière. En effet, il simule ce qui se passe avant le1er février 2012 et après cette date.

 Utiliser le simulateur plus-value immobilière de PAP

Les taux de prêt immobilier : les taux restent stables à des niveaux bas attractifs. Le courtier Cafpi prévoit même baisse dans les prochains mois, d’autres sont plus prudents sur cette orientation. Le courtier AB courtage observe un resserrement des conditions de crédit. Les bons dossiers peuvent toujours obtenir leur prêt. L’oat bas à 2.58 % (au 27 septembre 2011) incite les taux de prêt immobilier à baisser. Pourtant, une bonne partie des courtiers observent une stabilité dans les grilles des taux des banques.

Loi Scellier : jusqu’à la fin de l’année, une réduction d’impôt de 22% est toujours possible si vous restez en dessous de 300 000 euros d’acquisition. Ce taux passera à 14% en 2012.

Les prochaines semaines seront explosives, à suivre…

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.