Légère hausse du prix des maisons et légère baisse du prix des appartements selon PAP

Légère hausse du prix des maisons et légère baisse du prix des appartements selon PAP

Selon les derniers chiffres publiés par le Groupe PAP, spécialisé dans les transactions entre particuliers, « le marché des appartements a marqué le pas au cours du mois de mai 2008, avec une baisse des prix de 0,78 % », tandis que les maisons ont enregistré « un petit sursaut avec une hausse mensuelle de + 0,49 % ». Depuis le début de l’année, l’évolution des prix des appartements est « proche de zéro, avec une très légère hausse de 0,29 % », tandis que le prix des maisons connaît un léger repli « à – 0,60 % depuis le début de l’année ».

Dans son analyse, le groupe PAP rappelle que « le deuxième trimestre de chaque année est statistiquement le meilleur en termes d’activité et d’évolution des prix ». Mais cette année, le second trimestre 2008 « a été peu favorable aux appartements, avec une baisse de – 0,77 % de leur prix, mais plutôt favorable aux maisons, qui ont vu leur prix augmenté de + 0,43 % durant cette période ».

Plusieurs facteurs expliquent cette tendance globale des prix immobiliers à la stabilité : « la capacité d’endettement limitée des acquéreurs et la plus grande prudence des banques s’opposent une demande toujours très forte, des avantages fiscaux intéressants, et un niveau des taux immobiliers toujours attractif ». Autres éléments de soutien du marché selon le groupe, « l’allongement de la durée de vie, les familles recomposées ainsi que l’attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers ».

Globalement sur un an, les prix des appartements ont progressé de + 0,54 % tandis que ceux des maisons ont fléchi de – 0,42 %. Les délais de ventes s’établissent à 8 semaines pour les appartements, avec un taux de négociation de 3,02 %, et à 10 semaines pour les maisons, avec un taux de négociation, légèrement plus important, à 3,60 %.

Méthodologie de l’indice PAP
L’indice PAP des prix de l’immobilier dans les huit premières agglomérations françaises (Paris, Aix-Marseille, Lyon, Lille, Nice Côté d’Azur, Toulouse, Bordeaux et Nantes, soit au total 817 communes) est calculé chaque mois sur la base des transactions enregistrées le mois précédent par le journal De Particulier à Particulier. Il s’agit des prix de vente réels et non des prix mentionnés dans les annonces. L’indice au 1er juin 2008 a été calculé sur la base de 13 012 transactions enregistrées au cours du mois de mai 2008.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.