Nouveaux objectifs pour l’Agence nationale de l’habitat

Nouveaux objectifs pour l’Agence nationale de l’habitat

Face à un contexte juridique chargé (loi Engagement national pour le logement du 16 juillet 2006, loi instituant le Droit au logement opposable du 5 mars 2007), et suite à la mise en place par Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville du comité de suivi de la loi DALO, l’ANAH (Agence NAtionale de l’Habitat) s’est fixée quatre objectifs principaux. Une nouvelle identité visuelle a été créée afin de mieux affirmer ses nouvelles missions.

Développer une offre de logements adaptés aux revenus des familles
La mission première de l’ANAH est la mise en location de logements à loyers maîtrisés. En 2006, 38 600 logements à loyers maîtrisés avaient été produits, soit 110 % de l’objectif 2006. Pour le 1er semestre 2007, une augmentation de près de 75~% est enregistrée. De plus, le nombre de logements conventionnés social ou très social a progressé de 70~% sur un an. Le conventionnement ANAH est appliqué à 6 600 logements depuis le lancement de cette mesure le 1er octobre 2006.
Le programme de 4 000 logements conventionnés très sociaux destinés aux publics prioritaires de la loi DALO (personnes sortant de CHRS ou d’autres structures d’insertion) va être amplifié dans les prochains mois grâce au déploiement du dispositif de sous location aux associations opérationnel depuis le 1er juin 2007.

Remettre sur le marché des logements vacants
Le programme de lutte contre la vacance a enregistré de bons résultats au 1er semestre 2007. La taxe mise en place il y a deux ans semble avoir eu une réelle efficacité : 4 354 logements ont été remis sur le marché au 30 juin 2007, contre 3 107 à fin juin 2006 soit une progression de 40 %. Des mesures fiscales ont été majorées par la loi DALO, avec des primes passant de 5 000 ¤ à 7 000 ¤ en zones A et B, et de 2 000 ¤ à 3 000 ¤ en zone C, ce qui va favoriser encore plus la remise sur le marché de logements privés vacants.
Idem pour les actions de réhabilitation des logements : une augmentation significative de + de 30 % a été enregistrée du 30 juin 2006 au 30 juin 2007. Les aides à la réhabilitation ont bénéficié en grande partie aux syndicats de copropriétaires (+ 90 %) ainsi qu’aux propriétaires occupants (+ 30 %). Concernant les programmes de lutte contre l’habitat indigne et l’insalubrité, 2~812 logements ont été traités à fin juin 2007, contre 1 646 à fin juin 2006, soit une progression de près de 71%.

Maintenir à domicile des personnes âgées ou handicapées
Dans 20 ans, 4 millions de logements, soit l’équivalent du parc HLM d’aujourd’hui, seront occupés par au moins une personne de plus de 85 ans. L’ANAH a lancé en 2007 un programme exceptionnel de 50 M¤ pour des travaux permettant le maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap. Elle prévoit l’amélioration de 10 000 logements, s’ajoutant ainsi aux 12 000 déjà subventionnés chaque année.

Inciter les propriétaires à s’engager dans la voie du développement durable
En France, le secteur du bâtiment représente 45 % de la consommation d’énergie et 25 % des émissions de CO2, ce qui en fait le 2ème émetteur de gaz à effet de serre après les transports. L’ANAH accompagne les professionnels du bâtiment et les propriétaires occupants à s’inscrire dans la voie du développement durable. 7,4~M¤ de subventions portant sur 10 000 logements en 2006 ont déjà été distribuées.

Aussi, pour porter ses nouvelles ambitions, une nouvelle identité visuelle a été créée pour donner plus de visibilité et de lisibilité aux actions de l’ANAH. Plus dynamique, le nouveau logotype est composé d’un mouvement rouge accompagné d’un carré gris qui symbolisent ce rôle de pilote des politiques publiques de l’habitat privé au service de tous ses partenaires.

Le nouveau logo de l'ANAHVoir l’animation du Logo de l’ANAH|Le nouveau logo de l’ANAH

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.