Fin de la trêve hivernale et reprise des expulsions : Solidarités Nouvelles pour le Logement propose une solution pour diviser par 4 les coûts de l’État

Fin de la trêve hivernale et reprise des expulsions : Solidarités Nouvelles pour le Logement propose une solution pour diviser par 4 les coûts de l’État

La trêve hivernale qui protège les locataires des expulsions prend fin mardi 31 mars. Face aux hébergements d’urgence existants, Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL) propose une solution en moyenne 4 fois moins coûteuse pour l’Etat1 : il s’agit de logements à occupation provisoire et d’un accompagnement social et de proximité vers une situation acceptable et durable.

Un coût limité pour les pouvoirs publics et pour la société

Pour éviter la rue, des solutions existent mais elles sont souvent limitées : fermeture des centres d’hébergement d’urgence ouverts pour l’hiver, engorgement des places en hôtel, surpeuplement des lieux, enfin un coût élevé pour l’Etat qui limite inexorablement la bonne prise en charge des personnes en difficulté.

Solidarités Nouvelles pour le Logement propose une alternative pour reloger les personnes à moindres frais. Un logement chez SNL bénéficie de 1 734€ par personne d’aides publiques (autre financement : loyers, dons…), alors qu’un dispositif d’hébergement d’urgence coûte en moyenne 7 705€ par personne à l’Etat, soit 4 fois plus.

2015-03-30_132918-snl.png

93% des personnes accueillies sont relogées de façon pérenne

Ce modèle socialement innovant s’appuie sur des Groupes Locaux de Solidarité qui identifient du foncier, lèvent des fonds et accompagnent les locataires tout au long de leur relogement par l’association. Il s’agit d’hébergement à occupation temporaire dans l’attente d’un logement plus durable de droit commun.

Locataires et bénévoles sont membres de l’association et partagent les valeurs du projet SNL.

Grâce aux différentes rencontres (culturelles, associatives, festives…) organisées par la structure, à un soutien bénévole de proximité pour chaque locataire et à un accompagnement par un travailleur social, les personnes relogées ne sont plus seules. Cela leur permet également de pouvoir bénéficier au bon moment, d’un logement pérenne adapté.

Et ce modèle fonctionne, aujourd’hui c’est presque 10 000 personnes accueillies puis relogées par l’association depuis 1988 !

Plus d’informations sur snl-union.org

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.