Les loyers pèsent plus dans le budget des locataires parisiens

Les loyers pèsent plus dans le budget des locataires parisiens

L’ADIL75, l’association d’information sur le logement de Paris, vient de publier les résultats d’une enquête menée sur 650 locataires parisiens entre juillet et novembre 2008. Le loyer des parisiens représente en moyenne 34 % de leurs revenus, contre 20 % dans le reste de la France. L’étude souligne que les célibataires, les jeunes de moins de 25 ans et les seniors ont généralement un « taux d’effort » plus élevé que la moyenne. Le loyer dans certaines de ces situations peut en effet absorber plus de 45 % de leur budget. 65 % des ménages consacrent plus de 25 % de leurs revenus au paiement du loyer : 26 % des locataires rencontrés ont un loyer compris entre 25 % et 35 % de leur budget tandis que plus de 14 % des locataires ont un loyer compris entre 35 % et 45 % des revenus.

Enfin, l’Adil souligne l’essor de la colocation : « Ce sont avant tout les nécessités économiques qui expliquent l’essor de la colocation ; ce sont les personnes dotées de faibles revenus qui ont parfois recours à la colocation pour trouver un toit (…). Si la colocation se rencontre essentiellement chez les jeunes, étudiants ou jeunes urbains démarrant dans la vie active, dans le cadre de notre enquête, nous avons également rencontré de jeunes couples et des personnes plus âgées qui envisageaient de rechercher un logement par ce biais ».

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.