Cap sur la Belgique pour Laforêt

Cap sur la Belgique pour Laforêt

Après le Portugal, le Luxembourg, le Maroc, la Roumanie et la République de Moldavie, le réseau d’agences immobilières Laforêt s’implante en Belgique. Créé par Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers en 1991, le réseau immobilier vient de signer un contrat visant à développer un réseau de franchise en Belgique avec la Société Master Franchise Immo Belgium. Exploitant déjà plusieurs agences en périphérie de Bruxelles, cette société développera avec Laforêt le réseau belge, l’objectif étant d’une centaine d’agences d’ici à 2018. A ce jour, plusieurs réseaux de franchise immobilière internationaux y sont déjà implantés, totalisant environ 250 agences.

Le marché belge, doté de plus de 10 millions d’habitants, affiche un taux de propriété de 78 % environ, avec 55 % des transactions s’effectuant entre particuliers. « Ces pourcentages offrent aux professionnels de l’immobilier de réelles opportunités de développement », se félicite le réseau Laforêt. 140 000 transactions sont effectuées en moyenne par an depuis 5 ans. Une baisse est néanmoins prévue pour 2009, seules 60 000 transactions ont en effet été enregistrées à la fin du 1er semestre. Si les volumes ont baissé cette année, il en est de même pour les prix avec un recul moyen pour les maisons de – 1,3 % par rapport à 2008, soit un prix moyen de 168 852 euros. Côté appartements, les prix sont légèrement en hausse de + 0,9 %, avec un prix moyen de 174 564 euros. Pour autant, malgré ce léger ralentissement d’activité, la Belgique demeure une bonne opportunité pour Laforêt avec ses nombreux Français d’ores et déjà installés dans le pays et les 90 000 ressortissants belges possédant une résidence secondaire en France. Grâce à ce contrat, Laforêt espère respecter son plan de développement en Europe avec l’objectif de 4 500 agences immobilières.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.