Pour 9 Français sur 10, la performance énergétique d’un logement serait un critère important dans le choix d’un futur bien immobilier, à acheter ou à louer

Pour 9 Français sur 10, la performance énergétique d’un logement serait un critère important dans le choix d’un futur bien immobilier, à acheter ou à louer

3e VAGUE 2015 du «#FONCIASCOPE DE L’HABITAT» DE FONCIA SONDAGE REALISÉ PAR BVA, EN PARTENARIAT AVEC RTL

 91% des Français affirment faire attention à leurs consommations d’énergie, 39% de façon systématique et 52% de façon plus occasionnelle.

 49% des personnes âgées de 50 ans et plus surveillent systématiquement leurs consommations d’énergie, mais à l’inverse seulement 24% des 18-34 ans et 34% des locataires du secteur privé.

Cette surveillance se fait tout autant par souci d’économie que par une prise de conscience des enjeux environnementaux. 42% des Français mettent en avant les dangers pour l’environnement d’une surconsommation des ressources énergétiques (26% ont le sentiment d’accomplir un acte responsable en surveillant leurs consommations d’énergie et 16% estiment que c’est une priorité), tandis que 45% évoquent des raisons financières car c’est un bon moyen de réaliser des économies d’argent.

 9 Français sur 10 affirment que la performance énergétique d’un logement serait un critère de choix important s’ils devaient acheter un logement (89%) ou louer un bien pour y vivre (90%).

Plus d’un tiers d’entre eux considère même que ce serait un critère de choix très important (35% dans le cadre d’un achat et 36% dans le cadre d’une location).

Pour 82% des Français, le diagnostic de performance énergétique (DPE) aide l’occupant d’un logement à anticiper ses futures consommations d’énergie et pour 79% d’entre eux, il a vocation à sensibiliser le grand public aux conséquences d’une consommation excessive d’énergie sur le réchauffement climatique.

 Sources : Foncia

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.