Obligation d’information énergétique : l’ESPI se mobilise

Obligation d’information énergétique : l’ESPI se mobilise

Suite à la présentation détaillée du nouveau dispositif de mention de la classe énergétique du bien loué ou mis en vente dans les annonces immobilières, l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières, établissement de formation des professionnels immobiliers en France, a tenu à rappeler son engagement en faveur du développement durable. « La licence ESPI ainsi que les masters 1ère année en formation initiale et en alternance, et les masters 2ème année spécialisés, comportent tous une formation appliquée aux pratiques professionnelles liées aux besoins d’économie d’énergie dans les bâtiments », a précisé l’école.

L’ESPI veut notamment anticiper les conséquences commerciales de ce nouveau dispositif. « Au-delà de l’évaluation de la performance énergétique des logements, c’est leur estimation qui va être impactée par l’étiquette énergétique. Pour les logements les moins bien classés, (partant de la lettre C), il appartiendra au mandataire de proposer des solutions techniques de mise aux normes, avec l’ingénierie financière indispensable », souligne l’école. Hors zones où le marché immobilier est sous tension (Ile de France, région Provence-Alpes-Côte d’Azur par exemple), les biens énergivores en vente pourraient faire l’objet de négociations accrues dans la vente et voir donc leurs prix baisser, à moins pour les propriétaires vendeurs d’engager des travaux.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.