Les 10 étapes clefs pour concrétiser votre acquisition immobilière

Les 10 étapes clefs pour concrétiser votre acquisition immobilière

1. La signature du compromis de vente

C’est fait, vous avez enfin déniché votre futur appartement, ou la maison de vos rêves. Vous allez donc vous engager avec le vendeur, vous à acheter, lui à vendre, et vous êtes d’accord sur le montant du bien. Vous formalisez alors votre accord en signant un compromis de vente. Pour rédiger ce document, mieux vaut faire appel à un professionnel, l’agent immobilier (si la transaction s’effectue grâce à lui) ou votre notaire, qui ont le devoir d’informer au mieux les deux parties de leurs droits.

2. La recherche de votre crédit immobilier

Vous avez signé votre compromis de vente ? Comme de nombreux acquéreurs, il ne vous reste plus qu’à trouver LE crédit immobilier|Crédit immobilier pour financer votre projet. Pour faciliter vos recherches, adressez-vous à votre propre banque et faites également le tour du marché grâce aux services proposés par les courtiers en crédit immobilier. Vous pouvez directement remplir un dossier en ligne, chez Meilleurtaux|Meilleurtaux ou Empruntis|Meilleurtaux, ou dans une agence chez AB Courtage, ACE, Cafpi ou In&Fi par exemple. Vous recevrez alors différentes propositions de prêt immobilier de leurs partenaires bancaires (banque de réseau classiques et établissements bancaires spécialisés). Vérifiez si vous pouvez également bénéficier de prêts aidés (prêt à taux zéro|Prêt à taux zéro par exemple, 1 % employeur, etc.).

3. Le montage du dossier de demande de prêt

Après avoir choisi la proposition de crédit immobilier correspondant le mieux à votre projet immobilier, vous devez fournir à la banque tous les éléments indispensables relatifs à votre projet immobilier, c’est-à-dire notamment les différents documents justifiant de vos revenus, de votre apport personnel, etc. Votre dossier complet sera étudié dans les moindres détails par la banque pour vérifier qu’elle peut vous accorder le crédit immobilier.

4. L’accord de principe de la banque

La banque s’accorde un délai plus ou moins long (plusieurs semaines généralement) pour accepter, ou non, de vous accorder votre crédit immobilier. Cet accord de principe est indispensable pour pouvoir poursuivre votre projet immobilier.

5. L’ouverture d’un compte auprès de la banque sélectionnée

Très souvent, la banque qui vous accordera votre prêt immobilier vous demandera, avant toute offre de prêt définitive, d’ouvrir un compte courant chez elle et d’y domicilier tout ou partie de vos revenus. N’oubliez pas alors d’avertir les services en charge des opérations de paie de votre entreprise (comptabilité, ressources humaines) si vous êtes salarié de votre changement de compte bancaire, en leur communiquant votre nouveau R.I.B. (Relevé d’Identité Bancaire).

6. L’offre de prêt

Après avoir décidé de vous accorder votre crédit immobilier, la banque va vous envoyer une offre de prêt, un document que doit obligatoirement vous adresser la banque et qui précise toutes les caractéristiques de votre crédit (durée du prêt, TEG, taux du crédit et de la prime d’assurance, coût total du crédit, montant des mensualités, etc.). La rédaction de l’offre de prêt immobilier est strictement réglementée et doit comporter un certain nombre de mentions obligatoires pour informer l’emprunteur.

7. Le délai de réflexion

Le délai de réflexion est un délai minimum, dont la durée est fixée par le législateur à 10 jours, dont vous disposez pour accepter ou refuser une offre de crédit après réception de celle-ci.

8. L’acceptation de l’offre de prêt

Au terme des 10 jours de réflexion imposés par la loi pour protéger les emprunteurs, vous pouvez renvoyer l’offre de crédit à la banque signée pour acceptation. Ne perdez pas de temps : vous devez renvoyer l’offre de prêt signée avant la date d’expiration de validité de l’offre, fixée par la banque.

9. L’acte de vente

Vous allez enfin devenir définitivement propriétaire en signant l’acte authentique de vente chez le notaire ! L’acte authentique de vente est l’acte officiel constaté et enregistré par un notaire par lequel l’acquéreur devient définitivement propriétaire d’un bien immobilier. Il confirme le compromis de vente et doit être authentique (rédigé par un notaire et signé en sa présence). Doivent notamment être joints les différents diagnostics immobiliers obligatoires effectués par le vendeur. Le notaire remettra par la suite au nouveau propriétaire le titre de propriété du bien. Attention : le nouveau propriétaire doit parfois patienter plusieurs semaines voire plusieurs mois avant de récupérer son titre de propriété, mais le notaire pourra vous fournir une « attestation » de propriété pour vous justifier lors de certaines démarches administratives.

10. Le remboursement du prêt

Environ un mois après la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire, vous allez devoir commencer à rembourser votre crédit immobilier. Pour rappel, vos mensualités sont constituées en partie par le remboursement de capital emprunté et en partie par le paiement des intérêts dûs.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.