Taux de crédit immobilier en région : toujours en baisse

Taux de crédit immobilier en région : toujours en baisse

Les faits marquants : Les taux d’intérêt sont bas, et ils le sont davantage dans certaines régions

 Sur 15 ans, taux moyen : 2,70 % (-0,10 % en moyenne par rapport à mi-juin).

 Sur 20 ans, taux moyen : 3,00 % (-0,10 %).

 Sur 25 ans, taux moyen : 3,45 % (-0,10 %).

Baisse, baisse, baisse… La tendance est générale sur toutes les durées de référence. D’une région à une autre, les variations sont comprises entre -0.10 % et -0.20 %.

Les taux du marché :

 Sur 15 ans, le Rhône-Alpes est la région la moins chère (2.70 % en moyenne).

 Sur 20 ans, les taux les moins élevés sont en Île-de-France, Méditerranée
et Rhône-Alpes (3 %).

 Sur 25 ans, la palme de la région la moins chère revient au Sud-Ouest (3.25 %).

dossier-credit.jpgLes taux d’intérêt sont historiquement bas, mais la réalité est encore plus attractive pour les futurs acheteurs. Les établissements prêteurs, en retard sur leurs objectifs commerciaux, proposent dans les faits des taux inférieurs aux barèmes affichés.

Concrètement, comment se traduisent ces gestes commerciaux ? Selon nos partenaires locaux, un emprunteur peut, dans les faits, prétendre sur 20 ans à :

 2.65 % en moyenne à Lille (contre 3.10 % dans la région) ;

 2.60 % à Marseille, Paris et Lyon (contre 3.00 %) ;

 2.50 % à Bordeaux (2.95 %)

 2.45 % à Toulouse et Strasbourg (respectivement 2.95 % et 3.05 %).

Pour les acheteurs, les conséquences sont bien sûr bénéfiques. «La baisse conjointe des prix immobiliers (en province surtout) et des taux d’intérêt permet aux ménages de regagner en pouvoir d’achat immobilier. Certains profils autrefois plus risqués comme les primo-accédants redeviennent même finançables », souligne Thierry Bernard.

Mais au-delà de ces conditions financières attractives, et à l’heure où le taux rémunérateur du livret A recule en août au niveau quasi anecdotique de 1 %, l’immobilier s’affirme plus que jamais comme un placement d’avenir ».

 Sources : Empruntis
.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.