Prêt immobilier 2015 : des taux toujours en baisse

Prêt immobilier 2015 : des taux toujours en baisse

Meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier, publie chaque mois son palmarès des taux dans les 10 plus grandes villes de France. Au-delà des taux les plus bas négociés ville par ville, retrouvez le classement du pouvoir d’achat immobilier en fonction des taux pratiqués dans la région et du prix de vente au m².

Des baisses comprises entre 0,10% et 0,15%

dossier-credit.jpg« Comme nous l’anticipions le mois dernier, l’année 2015 a débuté sur une baisse des taux particulièrement marquée et notamment pour les meilleurs dossiers. » énonce Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com. « En effet, l’ensemble des durées affichent aujourd’hui des taux inférieurs à 2,5% » ajoute Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com.

Les meilleurs taux négociés dans les grandes villes de France sur 20 ans se situent autour de 2% avec un remarquable 1,90% à Nantes qui remporte ce mois-ci le palmarès du taux le plus bas négocié et 1,95% à Toulouse.

« Il est intéressant de noter que l’ensemble des régions françaises affichent des taux en baisse avec des écarts de barèmes régionaux qui se réduisent considérablement ; une preuve supplémentaire que tous les établissements bancaires sont déterminés à poursuivre leurs attaques commerciales sur le marché du crédit immobilier » explique Maël Bernier.

2015-01-27_133908-meilleurtaux.png

Marseille toujours en tête et classement inchangé

Sous l’effet conjugué de la baisse des taux et des prix, Marseille gagne 4m² et reste en tête du classement avec un pouvoir d’achat immobilier de 87m² pour 1000€ par mois de mensualité. Strasbourg reste deuxième avec 81m² finançables, suivi par Toulouse avec 79m².

Nantes et Montpellier qui se classent respectivement à la 4ème et 5ème place gagnent 1m² par rapport au mois de décembre (75 et 72m²).

Lille et Bordeaux reste 6ème et 7ème du classement. Lyon, Nice et Paris ferment la marche, malgré un gain de 1m² pour Lyon et Nice à respectivement 54 et 52m².

La baisse des taux est en revanche sans effet sur le pouvoir d’achat des Parisiens qui se maintient toujours à 23m² finançables pour 1000€ de mensualité.

 Sources : Meilleurtaux.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.