Taux d’intérêt : la BCE reste sur ses positions

Taux d’intérêt : la BCE reste sur ses positions

La Banque Centrale Européenne a laissé inchangés ses taux directeurs jeudi. Le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement ainsi que ceux de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt restent inchangés, à respectivement 1,00 %, 1,75 % et 0,25 %.

Le président de la BCE, Mario Draghi, n’a pas procédé à d’annonces significatives au cours de la conférence de presse consécutive à l’annonce de sa décision. Il a néanmoins indiqué que l’inflation sous-jacente restait contenue, même si l’inflation IPCH – qui est l’indicateur général retenu par la BCE – reste, elle, au-dessus des 2%, le niveau visé à moyen terme par l’institution. Cette situation, également marquée par une certaine atonie de la croissance, pourrait donc plaider pour une relative stabilité des taux courts dans les prochains mois.

Le président de l’institut d’émission a par ailleurs commenté l’opération à trois ans que la BCE avait organisée, avec succès, le 29 février dernier. A ce sujet, Mario Draghi a indiqué que l’institution constatait une reprise modeste du crédit et des prêts bancaires depuis la première opération de refinancement à long terme (LTRO) en décembre.

Sur le front du marché du crédit immobilier, la baisse des tensions sur les marchés obligataires induite par cette opération a permis de ramener un peu de sérénité et des marges de manoeuvres aux établissements de crédit. Ces derniers ont donc choisi de répercuter partiellement le repli des taux longs observé depuis deux mois, ce qui s’est traduit, par une baisse des taux de prêt immobilier de 10 à 15 points de base en mars suivant les maturités d’emprunts. On notera toutefois que ce mouvement a peu touché les durées longues, comme les prêts à 25 et 30 ans.

 Sources : Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.