Taux de prêt immobilier très bas : les acheteurs à nouveauté tentés !

Taux de prêt immobilier très bas : les acheteurs à nouveauté tentés !

Le courtier Meilleurtaux.com observe un commencement de déblocage du marché du crédit immobilier avec un début de sortie de l’attentisme de la part des emprunteurs. Le niveau bas des taux contribue beaucoup.

Communiqué de Meilleurtaux.com : En juillet, près de 60 % des banques ont baissé leurs taux de crédit immobilier sur toutes les durées, et plus de 20 % sur les durées de 20 ans et moins. Même si quelques banques ont remonté leurs barèmes, le taux moyen sur 20 ans ressort en baisse de 0,10 point à 3,85 %. Dans ce contexte très avantageux, la demande de crédit immobilier se redresse en juin, témoignant d’un moindre attentisme dans la foulée de l’élection présidentielle.

Près de 80 % des banques proposent des taux inférieurs à 4 % sur 20 ans

dossier-credit.jpgEn juillet, les taux restent globalement orientés à la baisse, même si l’on observe quelques remontées de taux isolées. Plus précisément, parmi les nouveaux barèmes reçus pour juillet, 59 % affichent des baisses de taux de 0,13 % en moyenne, 21 % des baisses sur 15 et 20 ans (stables au-delà) et 14 % des hausses de taux, allant de 0,05 % à 0,30 % notamment pour une banque dont les taux avaient beaucoup baissé ces derniers mois. Ainsi, près de 80 % des banques proposent désormais des taux inférieurs à 4 % sur 20 ans alors qu’elles n’étaient que 5 % à le faire en janvier 2012. Le taux moyen sur 20 ans s’établit ainsi à 3,85 % ce mois-ci (en baisse de 0,10 point par rapport à juin) contre 4,31 % en janvier.

« En juillet, après un mois de juin marqué par un taux de l’OAT 10 ans tombé à son plus bas niveau historique, les banques ont poursuivi le mouvement de baisse de taux enclenché au début de l’année 2012. La possible baisse du principal taux directeur de la Banque centrale européenne le 5 juillet pourrait permettre aux banques de continuer à se refinancer à moindre coût et proposer ainsi des taux extrêmement favorables aux emprunteurs pendant encore quelques mois » explique Hervé Hatt, directeur général de meilleurtaux.com.

Une demande en progression en juin après plusieurs mois d’attentisme

Après un début d’année marqué par un intérêt certain pour l’immobilier mais un attentisme important des emprunteurs, au 2ème trimestre 2012 la tendance montre des signes de reprise. Le nombre de dossiers déposés sur le site internet meilleurtaux.com a augmenté en moyenne de 18 % par rapport au 2ème trimestre 2011. C’est en juin que le retour de la demande a été le plus marqué avec une hausse de près de 26 % des dossiers déposés.

Phénomène nouveau : les particuliers semblent de nouveau prêts à passer à l’acte d’achat et devenir propriétaire. Si le nombre de dossiers avec compromis de vente signé ou en passe de l’être (sous 15 jours) reste en baisse de 6 % sur l’ensemble du 2ème trimestre par rapport à la même période l’année dernière, en juin, pour la 1ère fois en 2012, il ressort en hausse de 8 % (contre -12% en mai).

« Au regard du nombre croissant de dossiers déposés sur notre site, l’attentisme constaté ces derniers mois est moins d’actualité. Nous constatons, pour la première fois depuis le début de l’année, une hausse des demandes de crédit « urgentes », émanant de particuliers en train d’acheter un bien immobilier et ayant signé un compromis de vente. Le niveau historiquement bas des taux incite ceux qui souhaitent devenir propriétaire à passer à l’acte, et ce même si aucune annonce d’évolution règlementaire n’a encore été faite. Bien sûr, ces demandes de crédit ne seront comptabilisées comme transactions que dans quelques mois…» analyse Sandrine Allonier, responsable des études économiques chez meilleurtaux.com.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.