Pret immobilier : chute continue des taux !

Pret immobilier : chute continue des taux !

Hier, dans le débat télévisé pour la présidentielle, Nicolas Sarkozy déclare que la France emprunte en dessous de 3% (ce qui est effectivement le cas ce 3 mai où l’OAT à 10 ans est de 2.94%). C’est probablement une des raisons de la baisse des taux actuellement. Le courtier Empruntis nous explique l’évolution des taux de prêt immobilier du mois d’avril à mai 2012 :

dossier-credit.jpgLes taux fixes : Sans surprise, et conformément à nos attentes, les taux fixes des crédits aux particuliers continuent de baisser. En moyenne, toutes les durées s’inscrivent en baisse de 0,10 %. Les plus fortes baisses sont enregistrées sur les durées courtes : 7, 10 et 15 ans. En moyenne, sur 15 ans, le taux de crédit est à 3,75 %, contre 3,90 % un mois plus tôt.
De même sur 20 ans, le taux moyen est passé de 4,15 % à 4,05 %. Pour un emprunt de 200 000 €, c’est 2 640 € d’économisés sur le coût du crédit ! Pour mémoire, au début de l’année, les taux sur 15 et 20 ans étaient respectvivement à 4,05 % et 4,35 %.

Pour les meilleurs dossiers, les banques sont prêtent à faire des efforts supplémentaires. Pour certains profils, les taux proposés sont même en deçà de notre baromètre. « Récemment nous avons passé un dossier à 3,50 % sur 20 ans, soit 0.10 % de moins que notre barème. C’est de moins en moins exceptionnel, surtout quand les emprunteurs disposent d’une épargne après emprunt importante », constate Maël Bernier, directrice de la Communication d’Empruntis.com. Sur 15 ans, le taux moyen pratiqué pour ces dossiers est de 3,35 % et sur 20 ans de 3,60 %. La baisse est de 0,20 % en moyenne sur un mois. Mais attention, ces niveaux de taux restent réservés à une clientèle haut de gamme, capable d’apporter des liquidités à la banque qui lui accordera un crédit !

Les taux variables : L’écart entre les taux fixes et les taux variables continue de se resserrer. Ce type de prêt reste donc de moins en moins intéressant.

Prévisions et recommandations du courtier Empruntis :

« Les taux de crédit sont toujours à des niveaux très intéressants, la période est donc plutôt bonne pour emprunter malgré le prix de l’immobilier élevé, estime Maël Bernier. Les taux devraient continuer à baisser dans les semaines à venir, les OAT étant basses, et la concurrence entre les banques toujours de mise. Les banques prêtent à tous les profils mais restent vigilantes quant aux capacités de remboursement des ménages. Mieux vaut donc rester raisonnable sur son achat immobilier. À ce stade, difficile de faire des pronostics à long terme, les élections présidentielles pouvant changer la donne très rapidement », conclut Maël Bernier.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.