Pouvoir d’achat immobilier et les taux les plus bas négociés

Pouvoir d’achat immobilier et les taux les plus bas négociés

Meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier, publie chaque mois son palmarès des taux dans les 10 plus grandes villes de France. Au-delà des taux les plus bas négociés ville par ville, retrouvez le classement du pouvoir d’achat immobilier en fonction des taux pratiqués dans la région et du prix de vente au m².

dossier-credit.jpg* source meilleurtaux.com – taux excellent proposé sous conditions (apport, revenus…) entre le 1er et le 13 du mois d’octobre 2014, hors assurance
**source : SeLoger.com – Prix de vente moyens au m2 des appartements au 1er du mois concerné

2014-10-16_135816.gif

Le meilleur taux négocié toujours à Toulouse

Toulouse remporte à nouveau ce mois-ci la première place des meilleurs taux négociés avec 2,10% sur 20 ans et 1,85% sur 15 ans. Dans la quasi-totalité des grandes villes de France, les meilleurs taux négociés sont en baisse notable ; Strasbourg affiche 2,20% en baisse de 0,15% par rapport au mois dernier, Lyon 2,30% contre 2,50% le mois dernier … Seules Montpellier, Nice et Bordeaux sont relativement stables.

« Nous recevons depuis le début du mois des grilles toujours orientées à la baisse. Certaines banques sont en retard sur leurs objectifs commerciaux et nous observons des différences marquées pour une même enseigne entre les régions » remarque Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com. « Il est donc plus que jamais primordial de comparer en détail car une même banque peut être très bien placée dans une région mais beaucoup moins dans une autre » ajoute Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com.

Un pouvoir d’achat immobilier globalement en hausse

Le pouvoir d’achat immobilier est globalement stable mais la hausse des prix enregistrée dans certaines villes entraîne des très légères baisses. Ainsi, Marseille, Nantes, Montpellier et Lille perdent respectivement 1m² sans que cela ait une influence sur le classement. Marseille occupe toujours la plus haute marche du podium avec 81m² pour 1000€ par mois, suivie de très près par Strasbourg et Toulouse (respectivement 80m² et 78m²). A noter la très belle progression de Lyon, qui gagne 3m² (53m² pour 1000€) par rapport au mois dernier sous l’effet d’une baisse de taux importante.

« Paris reste toujours bon dernier avec un pouvoir d’achat divisé par 2 par rapport à Nice, avant dernier du classement. » Conclut Maël Bernier

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.