Nouvelle baisse des taux moyens en prêt immobilier !

Nouvelle baisse des taux moyens en prêt immobilier !

Le courtier Empruntis constate une baisse des taux moyens de prêt immobilier. Il nous explique l’évolution des taux actuels. Si vous êtes en phase d’achat, prêtez l’oreille et pourquoi pas envisager les prêt à taux semi-fixes ?

La baisse des taux des crédits aux particuliers se poursuit. En moyenne, elle est de 0,10 point. Sur 15 ans, le taux moyen a lâché 0,05 point et s’établit ce mois-ci à 3,45 %. Même constat pour les taux sur 20 ans, qui atteignent 3,80 % (-0,10 point), un niveau proche du seuil historique. « Voulant éviter les évolutions “à l’espagnole” ou “à l’américaine” et, ce faisant, protéger les emprunteurs, les banques deviennent de plus en plus prudentes sur les durées de 25 à 30 ans », ajoute Maël Bernier, directrice de la Communication et Porte-parole d’Empruntis.com.

dossier-credit.jpgLes taux restent à des niveaux extrêmement bas et nous réussissons, en plus, à négocier de très belles conditions de crédit pour nos clients : « Nous obtenons toujours d’importantes décotes au cas par cas, en deçà des barèmes bancaires que nous recevons », observe Maël Bernier. Cependant, les banques restent vigilantes quant aux tensions dans la zone euro.

Du côté des taux variable : Rien de nouveau, une fois encore, sur le front des taux de crédit variable. Le niveau des taux fixes, extrêmement bas, et donc proche du niveau des taux variables, retire une partie de l’intérêt de ce type de taux. Pour autant, et comme nous le disons depuis plusieurs mois, les prêts semi-fixes sont très intéressants pour les emprunteurs qui savent qu’ils devront revendre dans les 10 ans (naissance, mutation, départ des enfants…).

Les banques restent attentistes en ce moment. La méfiance est au rendez-vous face aux incertitudes liées à la zone euro, à la morosité du marché économique en France, à la dégradation du marché de l’emploi et aux récentes annonces sur le Crédit Immobilier de France notamment … « Le mois de septembre peut être considéré à “hauts riques” car les relations interbancaires se tendent davantage et si, pour l’heure, le robinet du crédit n’est absolument pas fermé, à moyen terme rien ne dit que la situation ne pourrait pas changer », explique Maël Bernier, directrice de la Communication et Porte-parole d’Empruntis.com. En l’état actuel des choses, difficile de voir les taux de crédit remonter puisque la BCE maintient son taux directeur bas et que la situation économique du marché ne le permet pas. Les OAT sont d’ailleurs très basses, à 2,20 %.« C’est plus que jamais le moment d’acheter ou de renégocier son crédit puisque les taux sont quasiment au plus bas et que les prix immobiliers se détendent dans certaines régions », insiste Maël Bernier.

 Source : Empruntis

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.