Les taux de prêt immobilier continuent de baisser en août

Les taux de prêt immobilier continuent de baisser en août

Taux très bas proche des records historiques et renégociation de crédit en forte hausse, l’été va être chaud pour le prêt immobilier. Le courtier Meilleurtaux nous délivre son analyse des taux de prêt ainsi que ses recommandations afin d’optimiser son emprunt immobilier.

L’analyse de Meilleurtaux.com : En août, plus de 50 % des banques ont baissé leurs taux de crédit immobilier et 13 % uniquement sur les plus courtes durées. Contrairement au mois de juillet, aucune banque n’a augmenté ses barèmes. Ainsi le taux moyen sur 20 ans ressort à 3,77 %, contre 4,31 % en janvier, entrainant une baisse du coût du crédit de près de 10 %. dossier-credit.jpgDans ce contexte très avantageux, les demandes de renégociation augmentent et les perspectives pour le mois de septembre, traditionnellement riche en transactions immobilières, demeurent positives.

Nouvelles baisses de taux et fortes décotes pour les très bons profils

En août, les taux restent orientés à la baisse dans une majorité des banques, se rapprochant progressivement des plus bas historiques de l’automne 2010. Plus précisément, parmi les nouveaux barèmes reçus pour août, 52 % affichent des baisses de taux de 0,12 % en moyenne mais jusqu’à 0,20 point dans une grande banque nationale. 35 % laissent leurs taux inchangés et 13 % les baissent uniquement sur les durées de moins de 20 ans.

« En août, les banques ont fait le choix de répercuter la baisse de l’OAT 10 ans, notamment sur les durées de prêt inférieures à 20 ans. Elles sont clairement dans une politique de conquête de nouveaux clients et consentent même depuis quelques mois d’importantes décotes pour les très bons profils, ceux qui leur apportent des contreparties comme des produits d’épargne ou qui souscrivent des produits complémentaires. On peut ainsi obtenir aujourd’hui un taux de 2,88 % sur 15 ans, inférieur au niveau historique de 3 % sur 15 ans en octobre 2010 » explique Hervé Hatt, directeur général de meilleurtaux.com.

Ainsi le taux moyen sur 20 ans ressort en baisse à 3,77 % contre 4,31 % en janvier, entrainant une hausse de la capacité d’emprunt pour 1000 € de mensualité sur 20 ans de plus de 7700 € et une économie sur le coût du crédit de près de 10 %.

Une forte demande de renégociation pour profiter de la baisse des taux

En juillet, si la demande de crédit immobilier est restée stable par rapport à juillet 2011, le nombre de demandes de renégociation s’est envolé. Ainsi, trois fois plus de dossiers de renégociation ont été déposés sur le site meilleurtaux.com en juillet 2012 qu’en juillet 2011 mais moitié moins tout de même qu’en janvier 2011, alors même que les taux étaient au même niveau qu’aujourd’hui.

« Compte tenu du niveau très bas des taux de crédit, nous constatons une forte croissance du nombre de demande de renégociation, sans toutefois atteindre le niveau de fin 2010-début 2011, où près d’une demande sur 2 concernait ce type d’opérations. Cela s’explique par le fait que la plupart de ceux qui auraient intérêt à effectuer cette démarche – ceux qui ont souscrit un crédit fin 2008 début 2009 où les taux étaient proches de 5 % – l’ont déjà fait en 2010 » analyse Sandrine Allonier, responsable des études économiques chez meilleurtaux.com.

Le conseil de meilleurtaux.com :

Renégocier son crédit|Renégocier son crédit peut être intéressant si l’emprunteur est encore dans les premières années de remboursement de son crédit pendant lesquels les mensualités sont constituées en grande partie d’intérêts et si l’écart de taux est supérieur à 1 point de façon à amortir les frais engendrés (voir exemple ci-dessous). Autre conseil : s’il est possible de diminuer la durée du crédit tout en gardant la même mensualité ou d’opter pour une délégation d’assurance l’économie réalisée est ainsi maximisée.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.