Incroyable, les emprunteurs gagnent près de 7500 € en un an !

Incroyable, les emprunteurs gagnent près de 7500 € en un an !

C’est effectivement le gain réalisé par les acquéreurs réalisant un emprunt de 170 000 € aujourd’hui sur 20 ans par rapport à un crédit souscrit il y a un an (taux mini, hors assurance) !

Ce chiffre en dit long sur la situation des taux :

2016-03-11_093141.jpg

 De nouvelles baisses qui touchent toutes les durées :
Taux moyens : -20 centimes sur les durées courtes (7 à 15 ans), -25 centimes sur 20 ans, et 30 centimes sur 25 ans.
Taux mini : de -20 à -25 centimes sur les durées courtes (7 à 15 ans), -34 centimes sur 20 ans, -39 centimes sur 25 ans.

 De nouvelles baisses qui profitent à tous les profils mais pas de façon identique !
Si le taux moyen sur 20 ans a baissé de 25 centimes, il a baissé de 10 centimes supplémentaires pour les très bons profils (taux mini).
L’écart de taux entre les très bons profils et les profils moyens se creuse à nouveau : il est de 60 à 64 centimes sur 15 et 20 ans, quasiment l’écart de taux observé à l’été 2015…

« Nous sommes sur la dernière ligne du droite du 1er trimestre et les banques sont extrêmement volontaristes. Si elles soutiennent le marché par une politique très accommodante, aussi liée au niveau très bas de l’OAT (cependant supérieur au plus bas de 2015), elles tentent de favoriser la conquête de beaux profils par des taux mini historiques ! En effet, les primo-accédants qui constituent l’essentiel du marché ont des revenus et un apport inférieurs de respectivement 7% et 16%* par rapport à 2015… Ce sont des emprunteurs plus modestes ou que le nouveau PTZ a rendu finançables. Il faut ajouter à cela que les dossiers enclenchés en décembre ont été peu nombreux, on comprend mieux la stratégie des banques d’autant plus agressives sur les profils haut de gamme

» souligne Cécile Roquelaure, directrice de la communication et des études d’Empruntis.

Quel que soit le projet, les taux sont une véritable opportunité !

2016-03-11_093050.jpg

renegociatiof0dd-d632e.gifRenégocier son crédit c’est toujours possible, avec des gains très importants à clé !
Simulations hors assurance.

 Un emprunt de 170 000 € souscrit en juin 2014 au taux moyen 3,15% sur 20 ans

Situation 1 : renégociation sur 18 ans (durée résiduelle) au taux moyen de 2,05% : un gain sur le coût du crédit près de 15 000 € et une mensualité réduite de 51 €
Situation 2 : renégociation sur 15 ans au taux moyen de 1,95% : plus de 30 000 € de gain pour 20 € de mensualité en plus.

Note : src : Empruntis, Taux relevés le 03/03/2016. Évolution par rapport au 02/02/2016. Les taux indiqués s’entendent hors assurances, selon le profil et le besoin.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.