Fenêtre de tir ouverte : empruntez maintenant avant la hausse des taux de prêt immobilier

Fenêtre de tir ouverte : empruntez maintenant avant la hausse des taux de prêt immobilier

Les taux en baisse depuis mars rejoignent leur niveau de 2011. Ce qui veut dire qu’ils sont assez bas pour envisager la renégociation de crédit si on a manqué le coche en 2011. En effet, si vous avez contracté un crédit immobilier à un taux « haut» (un écart de 1 point par rapport à maintenant), vous avez intérêt à retourner voir votre banquier pour lui demander de nouvelles conditions de financement. Si vous vous êtes quittés en de mauvais termes (ou même sans cela), vous pouvez toujours demander à une autre banque de racheter votre prêt. Attention toutefois aux frais liés à ce type d’opération. dossier-credit.jpgRenégocier son crédit, c’est aussi renégocier son assurance emprunteur soit un double gain. En moyenne, vous pouvez récupérer 30 000 euros. Demandez à un courtier de faire ce travail, cela ne coûte pas forcément plus cher, cliquez ici !.

Enfin pour les Franciliens qui ont attendu à la fois la baisse des taux ainsi que la baisse des prix de l’immobilier, les notaires peuvent confirmer que c’est le cas en juillet pour l’Île-de-France en dehors de Paris (+0.5%) exceptée la Seine-et-Marne (+0.4%). Selon ces mêmes notaires, l’immobilier pourrait se « gripper» cause d’un soutien moindre de la part de l’État ainsi que d’une conjoncture morose.

Pour ceux qui sont en phase d’achat, et qu’ils sont bien installés dans leur entreprise, c’est le meilleur moment d’emprunter ! En effet, certains spécialistes prédisent une hausse des taux en fin d’année. En effet, Moody’s en mettant la note stable à « négative» pour l’Allemagne risque d’amener une perte de confiance dans la zone euro et ainsi faire monter les taux d’OAT français. Ceux-ci entraineraient dans leur sillage les taux de prêt immobilier.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.