Couple et crédit immobilier : 77% des crédits sont détenus par des couples

Couple et crédit immobilier : 77% des crédits sont détenus par des couples

Le 23 janvier dernier, Bourse des Crédits publiait les résultats du premier Observatoire « Les Français et le regroupement de crédits ». A l’occasion de la Saint-Valentin, le courtier – qui figure parmi les leaders en France du courtage en crédit immobilier et regroupement de crédits -, dévoile une nouvelle partie de ses résultats, autour du thème du couple et du crédit immobilier.

dossier-credit.jpgSelon l’Observatoire Bourse des Crédits/Polling Vox « Les Français et le regroupement de crédits » réalisé auprès d’un échantillon 1016 Français représentatif des personnes de 18 ans et plus résidant en France, selon la méthode des quotas*, il apparait que 38% des couples (mariés, pacsés, ou en concubinage) ont aujourd’hui un crédit immobilier en cours contre seulement 18% des célibataires.

« Le constat aujourd’hui, pour nous courtiers, est qu’un célibataire avec des revenus moyens et sans apport est difficilement finançable », analyse Arsalain El Kessir, Président-fondateur de Bourse des Crédits. « La conjoncture actuelle a exclu une grande partie des célibataires en France, sauf en cas de gros apports liés à des successions, des donations partages par exemple ».

14% des crédits immobiliers détenus par des célibataires fin 2013

Selon l’Observatoire des crédits aux ménages de la Fédération Bancaire Française, le taux de détention des crédits immobilier en 2013 est de 31%. Un résultat très proche de l’Observatoire Bourse des Crédits qui relève un taux de détention de 32% fin 2013.

Les couples représentent, fin 2013, 77% des crédits immobiliers en cours, contre 14% pour les célibataires et 9% pour les divorcés/veufs (ves). « Ces données sont représentatives des demandes reçues par Bourse des Crédits. Les quelques sollicitations de célibataires se cantonnent à des investissements locatifs sur de très petites surfaces ou des opérations d’accession avec un apport lié à des successions ou des donations partages », explique Arsalain El Kessir.

D’après les résultats de ce même Observatoire Bourse des Crédits, 54% des couples ont déjà contracté un crédit immobilier par le passé, contre seulement 16% des célibataires. Toutefois, il faut nuancer puisque seulement 35% des personnes qui vivent en concubinage ont eu un crédit immobilier, contre 59% des personnes mariées et ou pacsées. « Ces chiffres nous interpellent sur la disparition du primo-accédant, souvent de jeunes couples non mariés ou des célibataires, sur le marché de l’immobilier du fait du prix du logement », continue Arsalain El Kessir.

Il n’y a aujourd’hui pas de discrimination des établissements financiers envers des couples en union libre, si ce dernier a bien les moyens de faire face à cette acquisition. Toutefois, au regard de la loi, les concubins sont des étrangers l’un pour l’autre. En cas de décès de l’un des deux, la personne restante n’héritera pas. La donation au dernier vivant n’est également pas réalisable, cette faculté étant uniquement possible pour les couples mariés.

Bourse des Crédits présente ci-après un cas d’emprunt fictif sur 20 ans, basé sur le revenu médian en France, en 2011 (chiffres Insee 2013), et un taux d’intérêt fixe de 3,30% (taux actuel du marché, jugé « bon » par Bourse des Crédits).

 Un célibataire, avec un revenu médian de 1700€ pourra emprunter sur une durée de 20 ans, à un taux fixe de 3,30%, 98.290€, avec des mensualités de 560€ (hors assurance).

 Un couple, avec un revenu médian total de 3400€ pourra emprunter sur une durée de 20ans à taux fixe de 3,30%, 203.600€, avec des mensualités de 1160€ (hors assurance).

Au final, il est donc aujourd’hui beaucoup plus facile d’emprunter en couple, qu’en tant que célibataire, comme l’attestent les résultats de l’Observatoire Bourse des Crédits.

* Observatoire réalisé par l’Institut PollingVox auprès d’un échantillon représentatif des personnes de 18 ans et plus résidant en France. Interviews réalisées en ligne les 18 et 19 décembre 2013. Echantillon national représentatif de 1016 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas : sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, région et taille d’agglomération.

 Sources : Acteur click and mortar, Bourse des Crédits est présent sur internet, ainsi que dans une «agence à l’étage», située au 12, rue de la Bourse, 75002 Paris. boursedescredits.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.