Chute des transactions immobilières et hausse des taux de prêt immobilier

Chute des transactions immobilières et hausse des taux de prêt immobilier

L’heure est aux prévisions immobilières. Si beaucoup de spécialistes s’y sont engouffrés, force est de constater que les prévisions pour 2011 n’ont pas été justes. Pourtant tous veulent à nouveau refaire l’exercice. Pour la plupart de ces professionnels, les prix de l’immobilier ne vont pas évoluer. Certains pensent que les prix vont baisser légèrement. Une certitude demeure, le secteur immobilier craint une chute brutale du nombre de transactions.

On se tromperait peut-être moins dans les prévisions des taux de prêt immobilier. Toutefois, les marchés financiers ont démontré qu’aujourd’hui tout se joue en temps réel. Et qu’il est difficile de se reposer sur les indicateurs classiques pour prévoir l’évolution des taux de prêt. Pourtant, tous s’accordent à dire que les taux vont augmenter en 2012.

Empruntis via Maël Bernier, Directrice de la communication et Porte-Parole estiment que « Les taux sont clairement sur une tendance haussière en ce début d’année, ce qui va contribuer à exclure encore des futurs acheteurs. Néanmoins, je ne vois pas de crac à l’horizon, car la demande notamment dans les grandes villes reste encore très soutenue notamment en raison d’un déficit de l’offre. »

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.