Bonne nouvelle : les taux de prêt immobilier chutent !

Bonne nouvelle : les taux de prêt immobilier chutent !

Le courtier Empruntis confirme la baisse des taux de prêt immobilier, mais attire l’attention sur le fait que cette baisse profite surtout aux ménages qui peuvent justifier un apport personnel conséquent. Voici en détail l’explication sur l’évolution des taux de prêt par Empruntis :«~ Comme nous l’annoncions le mois dernier, les taux fixes des crédits aux particuliers sont en baisse et cela devrait continuer dans les semaines à venir, près de 9 banques/10 affichant ainsi des barèmes en diminution. En effet, à l’exception des durées très courtes (7 et 10 ans), les taux moyens enregistrent des baisses comprises entre 0,05% pour les durées les plus longues (25 et 30 ans) et 0,10% pour les durées moyennes. Un taux moyen sur 15 ans se négocie ainsi à 3,90% et à 4,15% sur 20 ans. Rappelons-nous que ces mêmes taux se situaient au début de l’année respectivement à 4,05% et 4,35%. À titre d’exemple, pour un emprunt de 200 000€ sur 20 ans, cela signifie une économie réalisée par mois de 21€ et de plus de 5000€ sur le coût du crédit.

Empruntis-taux-avril-2012.jpgDu côté des taux réservés aux meilleurs dossiers, les baisses sont encore plus marquées avec des mouvements compris entre -0,05% et -0,20% qui placent les durées inférieures ou égales à 25 ans en deçà des 4%. Mais attention, ces niveaux de taux sont comme toujours réservés aux profils réputés haut de gamme, aujourd’hui principalement ceux disposant d’un apport important.

Les taux variables sont également en baisse, mais de manière moins marquée. L’écart entre les variables et les fixes tend donc à se réduire, à 0,35% sur les durées de référence, diminuant encore l’intérêt de ce type de solutions.

« Nous avons aujourd’hui retrouvé les niveaux de taux du début de l’année 2011, et même si nous sommes encore loin des records historiques d’octobre 2010 où un taux fixe moyen sur 20 ans se négociait autour de 3,50%, la période est finalement plutôt bonne pour emprunter. » Énonce Maël Bernier, directrice de la communication d’Empruntis.com. « Pourquoi ces bonnes nouvelles ? Pour 2 raisons : la première, les OAT qui se maintiennent à des niveaux très bas et la seconde, mais non la moindre, le retour dans la course à la conquête client via le crédit immobilier de grands réseaux qui étaient totalement sortis du marché depuis l’Eté dernier et qui obligent la concurrence à se repositionner. En d’autres termes, la concurrence fait à nouveau rage, il faut donc en profiter. Un bémol cependant, les banques si elles sont plus agressives restent extrêmement vigilantes sur l’octroi des crédits et le risque. » Conclut Maël Bernier.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.