1er Observatoire : les Français et le regroupement de crédits

1er Observatoire : les Français et le regroupement de crédits

Le premier intermédiaire en opérations de banque spécialisé en regroupement de crédits a dévoilé ce jour les résultats de son premier Observatoire « Les Français et le regroupement de crédits ». Réalisé par l’institut de sondage PollingVox, il met en valeur le rôle crucial de l’information pour que les ménages considèrent cette technique financière davantage comme un outil à leur disposition pour favoriser leurs projets plutôt que pour résoudre leurs difficultés budgétaires immédiates.

Les résultats de première vague de l’Observatoire « Les Français et le regroupement de crédits » révèlent :

 Une forte notoriété : Trois-quarts des Français déclarent avoir déjà entendu parler de la notion de regroupement de crédits (78%).

regroupement-credits.jpg

 Finis les préjugés ? Si certaines représentations traditionnelles persistent (50% des Français estiment que le regroupement de crédits s’adresse en priorité aux personnes surendettées), ils sont aussi 31% à penser que cette technique s’adresse aux personnes souhaitant simplifier leur budget avec une seule mensualité.

 Dans la pratique, 1 Français sur 10 ayant un crédit a déjà eu recours au regroupement de crédits, une proportion équivalente ayant déjà envisagé de le faire (9%).

Pour 36% de ceux ayant eu recours ou envisagé d’avoir recours au regroupement de crédits, la diminution des mensualités a été le principal levier de passage à l’acte.

 Le besoin d’une information experte : si 46% des Français ont entendu parler du regroupement de crédits grâce aux médias généralistes, ce chiffre tombe à 26% pour ceux ayant eu recours au regroupement de crédits ou envisageant de le faire, ces derniers s’orientant à 30% vers des médias spécialisés. Le banquier prend également une place plus importante parmi la catégorie la plus impliquée dans la pratique du regroupement de crédits (19% au lieu de 10% pour l’ensemble). Il apparaît toutefois comme une source de renseignements sollicitée en second lieu, après les médias.

regroupement-credits-1.jpg

– Une marge de progression à exploiter :

Lorsqu’il s’agit de mesurer l’intérêt des Français pour le regroupement de crédits en fonction de différentes opportunités : la possibilité de financer un projet immobilier (31%), ou autre projet (27%), est retenue comme intéressante par trois Français sur dix, mais le souci d’éviter le surendettement (46%) ou d’améliorer immédiatement son pouvoir d’achat (42%) le sont plus souvent.

Parmi ceux familiarisés avec cette technique, la hiérarchie est cependant différente, au profit des possibilités offertes d’optimisation de son budget plutôt que de résolution de problèmes urgents.

Au final il apparaît donc que le regroupement de crédits suscite chez les Français un intérêt allant bien au-delà de sa pratique actuelle. Il existe un potentiel de l’attractivité de l’outil pour un usage plus stratégique, notamment parmi ceux qui le connaissent bien. En d’autres termes, la demande du public est sur ce sujet profondément influencée par l’information qui peut lui être donnée.

Sur l’Observatoire « Les Français et le regroupement de crédits » : première initiative du genre entièrement dédiée au regroupement de crédits, cet observatoire a pour objectif d’identifier les tendances les plus marquantes de l’opinion publique sur le sujet. Arsalain El Kessir, Président-Fondateur de Bourse des Crédits explique : « Nous avons conçu cet Observatoire comme un outil de travail permettant de confronter les idées reçues auprès du grand public, de déceler les motivations et les freins liés à cette technique financière. Dans un contexte économique tendu – baisse du pouvoir d’achat, recrudescence des « accidents de la vie » (chômage, divorce, etc.), baisse de revenus dans le cadre d’un passage à la retraite, pression fiscale, etc. –, nous sommes convaincus que le regroupement de crédits peut devenir une manière efficace de simplifier son budget pour financer de nouveaux projets ou améliorer sa capacité d’épargne ».

Interviews réalisées en ligne les 18 et 19 décembre 2013 sur la base d’un échantillon national représentatif de 1016 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas : sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, région et taille d’agglomération.

Sur le regroupement de crédits : le regroupement de crédits consiste à regrouper plusieurs crédits en un seul crédit, ré-échelonné sur une durée plus longue, afin de n’assumer qu’une seule et unique mensualité, tout en diminuant la charge de remboursement mensuel.

Sources : BoursedesCredits.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.