RENÉGOCIEZ, économisez sur votre emprunt, les taux sont très bas !

RENÉGOCIEZ, économisez sur votre emprunt, les taux sont très bas !

Le courtier Meilleurtaux.com nous explique l’évolution des taux ainsi que le gain estimé en cas de renégociation de crédit. En novembre, 60 % des banques ont de nouveau baissé leurs taux fixes de crédit sur toutes les durées (contre 30 % d’entre elles en octobre) et 16 % uniquement sur les plus courtes. Deux banques, à ce jour, ont décidé de relever légèrement leurs barèmes. Ainsi le taux moyen sur 20 ans ressort-il en léger recul à 3,58 % (contre 3,61 % en octobre). Dans ce contexte, les demandes de renégociation augmentent : en octobre près de 6 500 dossiers de rachat de prêt immobilier ont été déposés sur le site meilleurtaux.com, soit trois fois plus que la moyenne mensuelle du 1er semestre 2012.

Une banque sur 2 baisse encore ses taux de crédit immobilier en novembre

dossier-credit.jpgEn novembre, parmi les nouveaux barèmes reçus, 60 % affichent encore des baisses de taux, de 0,10 point en moyenne mais jusqu’à 0,31 point pour certains. 16 % des banques diminuent leurs taux uniquement sur les plus courtes durées, les laissant stables sur 25 et 30 ans. Si 16 % des taux restent inchangés ce mois-ci, deux banques ont relevé leurs taux de 0,13 point en moyenne sans toutefois que ces hausses isolées n’aient d’incidence sur le taux moyen, en baisse à 3,58 % sur 20 ans (contre 3,61 % en octobre et 4,31 % en janvier).

« Alors qu’en octobre, la majorité des banques avait opté pour la stabilité, en novembre, le mouvement de baisse reprend. Face au recul de la demande en particulier au premier semestre, les banques tentent de rattraper le retard en matière de production de crédit immobilier en proposant des taux toujours plus bas. Ainsi, aujourd’hui 60 % des banques présentent des taux inférieurs à 3,60 % sur 20 ans alors qu’elles n’étaient que 1 % à le faire avant l’été, un chiffre en hausse de 8 points par rapport à octobre » explique Hervé Hatt, directeur général de meilleurtaux.com.

Les demandes de renégociation de prêt affluent !

Compte tenu de l’importante baisse des taux, les demandes de renégociation augmentent depuis quelques mois. En octobre, 6 500 dossiers de rachat de prêt immobilier ont été déposés sur le site meilleurtaux.com, contre 1 500 en moyenne sur les trois premiers mois de l’année… Un chiffre qui reste tout de même encore loin des 14 000 demandes du mois d’octobre 2010, au moment où les taux étaient historiquement bas. Ainsi si la plupart des crédits de 2008-2009 ont déjà été renégociés, d’autres plus récents ont peut-être également intérêt à l’être.

« Contrairement aux idées reçues, des crédits souscrits récemment peuvent également être renégociés, car même si la différence de taux est moins importante que pour des crédits de 2008-2009, étant donné qu’en début de prêt les mensualités sont composées à 60 % d’intérêt, l’effet renégociation est maximisé. Ainsi, des renégociations de prêts obtenus en 2011 peuvent être actuellement étudiées avec de potentielles économies à la clé pour l’emprunteur » analyse Sandrine Allonier, responsable des études économiques chez meilleurtaux.com.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.