Réduire le coût de son prêt immobilier

Réduire le coût de son prêt immobilier

Les taux sont à des niveaux très bas, touchant le plancher. Il devient difficile d’obtenir des taux encore plus bas. En revanche, rien n’interdit d’optimiser encore plus son prêt immobilier et ainsi économiser plusieurs milliers d’euros supplémentaires sur le coût global de votre prêt.

Exit le taux nominal, concentrez-vous sur le taux effectif global qui offre une vision exhaustive de tous les frais inhérents à la mise en place de votre prêt.

Passer par un courtier pour faire baisser les frais de dossier

dossier-credit.jpgIl faut savoir que votre conseiller bancaire vous prélève toujours des frais de dossier pour monter votre projet de prêt immobilier. Si votre cas n’est pas difficile à gérer (vous êtes déjà client, vous n’avez pas de dettes, vous n’avez pas de risques aggravés de santé…), demandez-lui de baisser les frais de dossier. Ces frais peuvent varier entre 300 et 800 euros.

En passant par un courtier, ces frais sont aussi négociables. Les courtiers en ligne par exemple sont souvent moins chers. Mais il faut vérifier au cas par cas. Le courtier va compter le nombre de rendez-vous que vous avez eu avec lui. Avoir un dossier le plus complet possible évite les allers-retours.

Avoir le meilleur taux d’assurance emprunteur

Les banques exigent une garantie (Décès, Invalidité, Incapacité de Travail) pour le prêt qu’elles vont vous accorder. La banque va vous offrir une assurance groupe clef en main. En revanche, depuis la loi Lagarde en 2010, vous avez le droit de déléguer votre assurance de prêt à un assureur indépendant à condition que l’assurance emprunteur individuelle comporte les mêmes garanties que celle proposée par la banque. De plus, depuis le 26 juillet 2014, les emprunteurs qui ont souscrit après cette date ont une année à partir de la date de souscription pour changer de contrat d’assurance. La loi Hamon vous autorise cette substitution d’assurance emprunteur, néanmoins, vous devez trouver une assurance avec les mêmes garanties. Si vous êtes un ménage jeune empruntant 300 000 euros sur 20 ans, vous pouvez économiser 9000 euros en moyenne, selon le gouvernement.

Pénalités de remboursement anticipé

En cas de rentrée d’argent inattendu ou en cas de revente de votre bien, vous souhaitez rembourser avant termes. Il faut donc l’option de remboursement anticipé sans pénalité. En effet, si cette option est proposée en standard par les courtiers qui défendent votre dossier, elle n’est en général jamais proposée par votre banque. Il faudra donc négocier cette clause vous même. Légalement, les pénalités de remboursement anticipé s’élèvent à 3% du capital restant dû et inférieures ou égales à 6 mois d’intérêt.

Hypothèque ou caution

Si la banque ne vous impose pas un type de garantie, vous pouvez choisir la garantie la plus économique et essayer de faire baisser le coût global de votre crédit. En général, quel que soit le choix, ce coût s’élève à environ 2% du montant emprunté. Toutefois, demandez une simulation dans le cas de l’hypothèque et comparez à la caution.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.