Etre propriétaire à moins de 35 ans

Etre propriétaire à moins de 35 ans

Immoprêt, courtier en crédit immobilier situé à Lille, qui compte 39 agences en France donne cette semaine quelques conseils utiles pour emprunter lorsqu’on est jeune.

Peut-on acheter lorsqu’on est jeune ?

 Oui.

Avec quelle banque ?

 Toutes les banques et en particuliers les mutualistes, réputées plus souples pour les jeunes.

Les étapes pour constituer un bon dossier :

 Le projet doit être préparé en amont : il est conseillé d’avoir un apport qui prouve la capacité de l’emprunteur à épargner.

 Avoir une bonne tenue de ses comptes bancaires en évitant notamment le dépassement de découvert.

 Dans le cas où l’emprunteur a souscrit un prêt à la consommation, il est recommandé d’augmenter l’échéance de remboursement, à condition que cela permette de réduire la durée à moins de 6 mois.

 Pour les jeunes emprunteurs qui ne paient pas de loyer, il est impératif d’avoir un apport.

Les obligations :

 Pour un jeune célibataire : être en CDI et uniquement en CDI.

 Pour un couple de jeunes : l’un d’eux, au moins, devra être un CDI.

 Pour un jeune couple travaillant en Intérim : ils devront s’acquitter des frais de notaire. Durant les 3 dernières années, ils auront travaillé sans interruption de contrat.

 Pour un jeune couple dont l’un est en Intérim et l’autre en CDI : ils devront s’acquitter des frais de notaire. Le conjoint travaillant en interim aura travaillé sans interruption de contrat sur les 3 dernières années.

Les cas où le financement ne sera probablement pas accepté :

 Les Interimaires de – 3 ans ou + 3 ans avec périodes d’interruptions longues.

 Les CDD

 Les fonctionnaires non titulaires

 Les intermittents du spectacle

 Si les parents se portent caution, l’acquéreur aura plus de chance, mais les cas d’acceptation son très rares.

Où se renseigner ?

Auprès d’un courtier travaillant avec toutes les banques qui sera force de proposition et délivrera des conseils judicieux et adaptés pour trouver les meilleures conditions de financement.

Pourquoi ne pas se renseigner auprès de sa banque ?

Le courtier n’a pas d’appréhension quant à la jeunesse du client tandis que le banquier ne sera pas forcement très optimiste, il conseillera souvent de différer le projet.

 Source : Immopret.com

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.