Prêt immobilier : les taux moyens sur 20 ans franchissent la barre des 4%

Prêt immobilier : les taux moyens sur 20 ans franchissent la barre des 4%

Lors d’une conférence hier, le courtier Empruntis a dressé un état des lieux du marché du crédit immobilier. Le constat est cinglant, l’état de grâce du prêt immobilier avec des taux records est passé. Un petit coup d’oeil sur l’OAT 15 ans à 3.87% suffit à imaginer le niveau des taux actuels. Ils sont en hausse : en deux mois les taux d’intérêt fixes des crédits aux particuliers ont augmenté de +0,45 (à ajouter au taux de décembre). Les taux fixes moyens actuels tournent autour de 3.80% sur 15 ans 4,00% sur 20 ans. En l’espace de 3 mois (entre octobre 2010 et fin janvier 2011), les ménages ont perdu 13% de leur pouvoir d’achat immobilier correspondant à ce qu’ils avaient gagné lors de la baisse des taux entre octobre 2009 et octobre 2010.

dossier-credit.jpgLe courtier Empruntis prévoit un scénario probable pour Paris et les régions à propos de la solvabilité des ménages. En région, si les taux d’intérêt augmentent de 100 points de base soit +1 point à ajouter aux taux de décembre 2010 avec des prix au niveau actuel, 18% des ménages seraient éjectés du marché du crédit immobilier. Pour Paris, avec une augmentation de 100 points de base soit +1 point à ajouter au taux de décembre 2010 avec des prix immobiliers qui augmentent de 5%, 27% des ménages seraient exclus du financement en raison d’un taux d’endettement trop élevé.

Chez Meilleurtaux, on reste optimiste, selon Sandrine Allonier, directrice des études économiques cette remontée des taux « est compensée par le prêt à taux zéro.»

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.