Prêt immobilier : le PTZ plus pour soutenir la demande ?

Prêt immobilier : le PTZ plus pour soutenir la demande ?

Le gouvernement souhaitait au moment du lancement du Prêt à taux zéro plus (Ptz +) distribuer plus de 380 000 prêts aidés. La ministre du Logement n’est pas peu fière d’annoncer dans le quotidien Metro du lundi 9 mai que 100 000 ménages ont contracté le PTZ Plus quatre mois après son lancement.
Si la ministre estime que le PTZ plus est « un produit lisible, direct, et dont les règles sont simples», dans l’absolu, la mise en oeuvre au niveau des banques a été difficile. Certains courtiers ont exprimé leur mécontentement pour les couacs de démarrage.

Quels sont les bénéfices du PTZ Plus pour le particulier ? Le PTZ Plus est un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’État pour les primoaccédants et sans condition de ressources. Le montant de l’aide PTZ Plus est fonction de la taille de la famille, de la localisation géographique de la future habitation, de son type (ancien ou neuf) ainsi que de sa performance énergétique.

La ministre du Logement reconnaît que 46% des bénéficiaires du PTZ sont les ménages les plus aisés qui en définitive ne représentent que 10% du coût. Les 20% correspondant aux plus faibles revenus engloutissent ainsi 40% du coût total du PTZ +. Nathalie Kosciusko-Morizet se réjouit d’atteindre les « cibles» en dépensant 2.6 milliards d’euros dans ce dispositif.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.