Prêt immobilier : l’allongement de la durée d’emprunt compense la hausse des taux

Prêt immobilier : l’allongement de la durée d’emprunt compense la hausse des taux

Les taux des prêts immobiliers redécollent au 1er trimestre 2011, après avoir atteint un niveau historiquement bas en 2010. Selon le dernier Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Crédit Logement/CSA, en suivant la remontée de leur indice de référence, l’OAT, les taux fixes hors assurance ont atteint en moyenne à 3,60 % (3,66 % pour l’accession dans le neuf et 3,62 % pour l’accession dans l’ancien). Alors qu’en mars 68,5% des emprunteurs ont financé leurs acquisitions immobilières à un taux inférieur à 4%, ils étaient 98,5 % au dernier trimestre 2010. L’Observatoire souligne que le recul se creuse davantage encore pour les taux inférieurs à 3,5% : ceux-ci concernent 18,7 % en mars 2011 contre 67,1 % au 4ème trimestre 2010.

Du fait de la forte hausse des prix de l’immobilier, des emprunteurs se sont vus octroyer des prêts sur une durée plus longue (une moyenne de 215 mois au 1er trimestre 2011), puisque plus importants, et d’autres ont lissé leur prêt bancaire avec le PTZ+. Les jeunes ont particulièrement sollicité l’allongement du crédit : depuis de début de cette année, 67,6% des personnes de moins de 35 ans se sont endettés sur 20 ans et plus, et 34,2% sur 25 ans et plus.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.