Pas de doublement du PTZ dans l’ancien

Pas de doublement du PTZ dans l’ancien

C’était un souhait exprimé par la FNAIM depuis des mois : pour faire face à la chute des transactions dans le marché immobilier ancien, la Fédération nationale des agents immobiliers demandait au Gouvernement, à l’instar des dispositions prises pour le marché immobilier neuf, de doubler le prêt à taux zéro dans l’ancien afin de favoriser le retour des primo-accédants.

Las, lors du discours de clôture du 63ème congrès de la Fnaim, Benoît Apparu, secrétaire d’Etat chargé du Logement et de l’Urbanisme, a notifié son refus d’envisager un doublement du montant du PTZ (prêt à taux zéro) dans l’ancien : « Le doublement du prêt à taux zéro est une disposition transitoire appelée à disparaitre en 2011, il est donc hors de question de doubler le prêt à taux zéro dans l’ancien. Par ailleurs, le prêt à taux zéro a bien été prorogé dans l’ancien pour 2010. La priorité du gouvernement est le maintien de l’emploi et c’est tout l’objet du plan de relance qui a mis l’accent sur la construction et qui a permis de sauver 60.000 emplois dans ce secteur ».

Le secteur immobilier est déjà amplement sous perfusion : doublement du PTZ dans le neuf, dispositif d’investissement locatif Scellier, création du Pass Foncier, crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt, etc. Le Gouvernement entend concentrer son action dans le cadre du Grenelle de l’environnement, avec un verdissement annoncé de la fiscalité dans le prochaine loi de Finances pour aider notamment les ménages modestes à rénover leurs passoires thermiques, à coup d’éco-PTZ et de crédit d’impôts pour les travaux conduisant à des économies d’énergie.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.