Les mesures Fillon inquiètent l’Union des Syndicats de l’Immobilier

Les mesures Fillon inquiètent l’Union des Syndicats de l’Immobilier

Une déclaration de l’UNIS : L’immobilier est au coeur de la vie des Français. Accéder à la propriété reste le projet d’une vie pour une majorité. Pour beaucoup investir dans le locatif est devenu une nécessité pour préparer leur retraite. Et pour tous, améliorer et entretenir le logement s’inscrit dans l’évolution des conditions de vie.

Les mesures récemment annoncées par le gouvernement ne peuvent, dès lors, que renforcer l’inquiétude des professionnels de l’UNIS. La suppression du PTZ+ dans l’ancien va rendre très difficile la réalisation des projets des primo accédants modestes, notamment en milieu urbain où l’accès au logement est déjà très difficile. La disparition du dispositif Scellier va réduire l’offre locative nouvelle sur les marchés les plus tendus, là où précisément les pouvoirs publics devraient porter leur attention. Et dans tous les cas les ménages vont devoir accroître leur effort financier pour se loger, soit parce qu’ils seront moins aidés pour cela, soit parce que la raréfaction de l’offre va partout entretenir les mouvements de hausse des prix et des loyers.

Dans un contexte nouveau, les professionnels du logement doivent proposer aux pouvoirs publics les mesures qui, à l’avenir, permettront de répondre aux attentes des Français : les locataires et les propriétaires, tous ceux qui éprouvent des difficultés à se loger mais aussi à financer leurs retraites.
La situation des finances publiques ne permet plus une gestion budgétaire ou fiscale de la politique du logement.

Nous devons inventer des dispositifs responsables et sécurisants pour tous.
« Dans la perspective des élections présidentielles et législatives, les professionnels de l’UNIS apporteront au premier trimestre de nouvelles propositions, adaptées à la situation actuelle et prenant en compte les attentes de nos concitoyens et les évolutions de leurs modes de vie » déclare Etienne GINOT, Président de l’UNIS.

 Sources : l’UNIS

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.