Le marché du crédit immobilier est toujours dynamique, malgré la hausse des droits de mutation, soutenu par des taux encore à la baisse

Le marché du crédit immobilier est toujours dynamique, malgré la hausse des droits de mutation, soutenu par des taux encore à la baisse

Joël Boumendil, fondateur et PDG du groupe ACE analyse le marché du crédit immobilier : « Chez ACE, le mois de février a été à l’image du marché immobilier, c’est-à-dire relativement dynamique. Plusieurs paramètres expliquent cette tendance.

Il faut regarder du côté des banques, tout d’abord, qui ont de nouveau baissé leurs taux de crédits immobiliers ces dernières semaines. Les établissements bancaires continuent de montrer leur appétence pour les crédits immobiliers, qui constituent toujours un excellent produit d’appel pour attirer de nouveaux clients.

dossier-credit.jpg côté des emprunteurs, beaucoup ont accéléré le processus d’achat afin de signer l’acquisition de leur bien immobilier avant la hausse effective des droits de mutation, intervenue le 1e mars dernier. Pour le moment, cette hausse des droits de mutation ne constitue pas un frein à l’acquisition, mais plutôt une contrainte supplémentaire.

Les acheteurs potentiels vont forcément rogner sur leur budget. Pour certains, ce sera sur le budget “installation” tel que pour l’achat de meubles, la décoration, l’aménagement de leur intérieur, etc. D’autres vont revoir à la baisse leur budget initial pour leur acquisition. Enfin, certains acheteurs vont négocier encore davantage auprès des vendeurs. »

Sources : ACE

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.