La BCE ne touche pas à son taux directeur

La BCE ne touche pas à son taux directeur

Comme attendu, la Banque Centrale Européenne a laissé son taux directeur inchangé à 1.00% ce jeudi 2 juillet. La bourse du jour qui avait déjà anticipé ce choix avait reculé en mi-séance et s’était clôturée en baisse. Selon Jean-Claude Trichet, le taux directeur actuel de la BCE est « approprié», mais n’est pas forcément un taux plancher. Certains analystes estiment que la BCE va maintenir ce statu quo jusqu’à fin 2009. Elle poursuit par ailleurs son programme d’achat d’obligations sécurisées qui s’élève à 60 milliards d’euros.

Ce maintien du taux directeur de la BCE à 1% fait le bonheur des taux variables puisque ceux-ci dépendent des taux courts du marché notamment l’Euribor. Philippe Taboret DG de Cafpi dans Les échos nous fait une démonstration de l’attractivité de ces taux variables. En effet, au 1er juillet l’Euribor était de 1.497%. Si vous ajoutez la marge des banquiers qui est de l’ordre de 1.20%, vous obtenez un taux de 2.70% hors assurance pour une durée de 20 ans. Ce taux est largement en dessous d’un taux moyen de 4.30% pour la même durée. Sachez toutefois qu’il faut absolument plafonner votre taux d’un « cape» de 1% ou de 1.5% afin de vous sécuriser contre les hausses de taux si d’aventure vous décidez de vous lancer les taux variables. Exigez de voir tous les scénariis possibles avant de signer.

Les taux fixes de leur côté ont ralenti leurs baisses et se stabilisent. L’observatoire Crédit Logement CSA note un taux moyen de 4.14% en juin alors qu’il était de 4.3% en avril et 4.18% en mai. La baisse est peu sensible, loin des grands écarts observés auparavant. Les prochaines semaines nous diront si les taux fixes vont s’orienter à la hausse dès la rentrée.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.