Tension sur le marché du crédit mais stabilité des taux de prêt immobilier

Tension sur le marché du crédit mais stabilité des taux de prêt immobilier

Alors que tous les courtiers prévoyaient une légère hausse des taux au mois de novembre, la récente baisse du taux directeur de la BCE à 1.25% met à mal toutes formes de prévisions à long terme. En effet, avec la crise de la dette, tout peut être remis en cause du jour au lendemain. Et c’est ce que l’on constate avec les annonces du premier ministre François Fillon la semaine dernière. Ce dernier déclare vouloir un recentrage du PTZ Plus dès 2012 et un arrêt du dispositif Scellier fin 2012. plan rigueur fillon ptz plusLe PTZ Plus pourrait se doter d’un plafond de ressources applicables en 2011 dont les contours de ces nouvelles conditions sont déjà précisés par la commission des finances du Sénat. Adopté par l’Assemblée Nationale, le plan de rigeur Fillon met fin au PTZ plus dans l’ancien pour fin 2011. Selon certains courtiers, les banques anticiperont cette date, et refuseront les dossiers avec PTZ Plus arrivant au-delà du 30 novembre.

Baisse du taux de la BCE, oui, mais quel impact ? Premièrement, les banques peuvent emprunter moins cher sur les marchés financiers logiquement ils pourraient prêter moins cher. Toutefois, selon les spécialistes, les taux devraient rester à ce niveau jusqu’à la fin de l’année, les banques préférant se renflouer. En soi, c’est une bonne chose puisqu’ils auraient dû augmenter leurs barèmes. Les grilles des taux des banques vont donc se stabiliser autour des 4% en ce qui concerne les taux fixes. En revanche, les taux variables vont directement bénéficier de cette baisse du taux directeur de la BCE puisqu’ils sont indexés sur l’Euribor qui lui même est indexé sur les taux de la BCE. Ils baisseront donc en théorie dans les mêmes proportions. Rappelons que plus de 90% des prêts immobiliers sont en taux fixes, jugés moins risqués.

Les meilleurs profils peuvent donc obtenir les meilleurs taux 3.50% sur 15 ans, 3.75% sur 20 ans et 3.85% sur 25 ans. Reste à savoir s’il y aura des amateurs pour en profiter puisque nous nous acheminons vers les fêtes de fin d’année et qu’on sait qu’en de telles périodes, l’achat immobilier est mis en attente. Cette léthargie se trouve aussi du côté des banques où le personnel sera moindre pour s’occuper des dossiers de prêt. Il est urgent pour les personnes souhaitant toujours bénéficier des conditions du Ptz Plus dans l’ancien de finaliser au plus tôt leur dossier de financement.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.