Pas de printemps pour les taux de prêt immobilier

Pas de printemps pour les taux de prêt immobilier

Alors que les courtiers s’attendaient à une trêve dans la hausse des taux de prêt immobilier pour le premier temps fort de l’habitat de l’année, les banques ont décidé de relever leurs barèmes. La dernière déclaration de Jean-Claude Trichet, président de la Banque Centrale Européenne quant à une éventuelle hausse des taux directeurs de la BCE pour avril n’est pas passée inaperçue. Il semblerait que les banquiers aient pris le devant cette fois-ci.

Selon le courtier Emprunt Direct, « les taux constatés à Paris, Boulogne-Billancourt ou Noisy-Le-Grand ont ainsi progressé de 10 à 20 points de base sur le mois suivant les durées d’emprunt et la qualité du dossier. […] Sur 25 ans, il est désormais quasiment impossible, même pour un excellent dossier, d’emprunter à un taux d’intérêt inférieur à 4%

Le ton est donné, et il n’est pas forcément judicieux d’attendre pour emprunter. Nous conseillons à nos lecteurs s’ils ont un projet immobilier de le concrétiser rapidement. La plupart des courtiers anticipent une hausse continue des taux de prêt immobilier dans les prochaines semaines. Surtout si la BCE relève ses taux à l’anniversaire de ses 2 ans de Statu Quo. Affaire à suivre…

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.