Palmares des taux de crédit : des écarts qui se creusent sur fond de baisses des prix

Palmares des taux de crédit : des écarts qui se creusent sur fond de baisses des prix

Meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier, publie chaque mois son palmarès des taux dans les 10 plus grandes villes de France. Toulouse et Strasbourg restent en tête du classement en proposant des taux à 3,75 % et 3,80 % sur 20 ans, juste devant Paris qui arrive sur la troisième marche du podium avec un taux à 3,90 % sur 20 ans. La baisse des prix constatée dans la moitié des villes profite notamment à Strasbourg où le pouvoir d’achat immobilier franchit pour la première fois le seuil des 70 m² pour 1 000 € de mensualité sur 20 ans.

plan rigueur fillon ptz plusParis rejoint Toulouse et Strasbourg sur le podium, Lille en sort : Toulouse et Strasbourg dominent ce classement en proposant des taux à 3,75 % et 3,80 % sur 20 ans, stables par rapport à octobre. Pour la première fois, Lille quitte le trio de tête pour redescendre à la 5ème place avec un taux en légère hausse (3,93 % contre 3,85 % en octobre). Paris et Montpellier se hissent en revanche aux 3ème et 4ème rangs du palmarès en proposant un taux de 3,90 % sur 20 ans. Nice, Marseille et Lyon perdent des places sous l’effet d’une légère remontée de leurs taux. En novembre, trois villes affichent désormais un taux sur 20 ans supérieur à 4 % – contre une seule en octobre – dont Lyon qui clôture ce classement avec un taux à 4,15 %.

« En novembre, les écarts de taux se sont creusés, et ce en raison de la stratégie des banques qui varie fortement d’un établissement à l’autre en fonction de l’atteinte des objectifs commerciaux, mais aussi de la nécessité pour certains établissements de reconstituer leurs marges. A cela s’ajoute la forte volatilité de l’OAT 10 ans (3,40 % le 11 novembre contre 3 % le 2 novembre) qui contribue à rendre les prévisions difficiles. Deux bonnes nouvelles : la baisse du principal taux directeur de la Banque centrale européenne qui va permettre aux banques de se refinancer à moindre coût et le recul des prix, constaté dans la moitié des villes, qui viennent compenser l’annonce de l’arrêt de certains dispositifs dans le cadre du plan d’austérité », analyse Hervé Hatt, directeur général de meilleurtaux.com

*taux des emprunts d’Etat qui sert de référence aux banques pour déterminer les taux fixes des crédits immobiliers.

Un pouvoir d’achat immobilier en hausse à Strasbourg, Paris et Nantes : «~Dans certaines villes comme Nantes, la baisse des prix permet de compenser une hausse des taux de crédit. Mais les baisses ne concernent que la moitié des villes. A Bordeaux ou Lyon, compte tenu de la hausse conjointe des prix et des taux, le pouvoir d’achat immobilier diminue. Strasbourg, ville dans laquelle les prix ont baissé de 3 % sur un mois, tire toujours son épingle du jeu et creuse l’écart avec Paris » explique Sandrine Allonier. Avec 1 000 € de mensualité sur 20 ans, il est désormais possible d’acheter 21,2 m² à Paris, 52,5 m2 à Lyon, 62,4 m² à Nantes ou 70,1 m² à Strasbourg.

Méthodologie : chaque mois meilleurtaux.com établit le classement des taux les plus compétitifs dans les dix plus grandes villes de France sur la base des meilleurs taux obtenus entre le 1er et le 10e jour du mois par les agences Meilleurtaux auprès des partenaires bancaires de leur région. Le classement est établi sur la base du taux sur 20 ans, avec prise en compte de la moyenne des taux sur 15, 20, 25 et 30 ans en cas d’ex-aequo.

 Sources : Meilleurtaux

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.