Indicateur des taux de crédit immobilier juillet 2008

Indicateur des taux de crédit immobilier juillet 2008

L’évolution des taux en bref

Mauvaise nouvelle pour les emprunteurs, les taux des crédits immobiliers sont de nouveau orientés à la hausse. Ils ont légèrement progressé depuis le début de l’année, entre + 0,1 et + 0,2 point sur les taux fixes des crédits immobiliers, toutes durées de prêt confondues. Les taux fixes des crédits immobiliers suivent donc la tendance de leur indice de référence, l’OAT, de nouveau en hausse après plusieurs semaines de baisse : elle s’établit à 4,70 % au 27 juin 2008, contre 4,45 % au 2 janvier 2008 et 4,16 % au 1er avril). Les marchés financiers restent incertains, notamment en raison des répercussions de la crise américaine des subprimes et ses conséquences désastreuses sur certains organismes bancaires mondiaux. Les banques françaises semblent un peu moins touchées, mais n’en resserrent pas moins leurs conditions d’octroi des crédits immobiliers. L’évolution des taux des crédits dépendra des prochaines orientations choisies par les Banques centrales européenne (la BCE qui conserve son taux directeur inchangé depuis plusieurs mois) et américaine (qui a récemment baissé son taux directeur).

Indicateur des taux fixes de crédit immobilier (hors assurance) – Juillet 2008

Courtiers 15 ans 20 ans 25 ans
AB Courtage 4,65 % 4,70 % 4,85 %
Cafpi 4,70 % 4,75 % NC
Credixia 4,60 % 4,65 % 4,80 %
Cyberpret 4,70 % 4,80 % 4,80 %
EmpruntisCOMPAREZ GRATUITEMENT LES OFFRES DE 100 BANQUES 4,60 % 4,65 % 4,65 %
In&Fi 4,50 % 4,50 % NC
Meilleurtaux ~ 4,70 % 4,75 % 4,90 %
Moyenne 4,64 % 4,69 % 4,81 %

2Légende taux immobilier2

Chaque mois, nous effectuons un relevé des taux des crédits immobiliers annoncés par les principaux courtiers sur leurs sites internet. Les courtiers sont ici classés par ordre alphabétique, en toute impartialité. Les courtiers en crédit sont des intermédiaires : les emprunteurs leur donnent un mandat pour trouver les meilleures conditions de financement pour leur projet immobilier. Les taux des crédits obtenus sont généralement légèrement inférieurs à ceux pratiqués par les banques en direct. Néanmoins, tout dépend du profil de l’emprunteur : son âge, la nature de son projet, le montant emprunté, la durée du prêt, ses revenus, sa situation patrimoniale… Attention : les taux affichés ne sont pas obligatoirement ceux que l’emprunteur obtiendra. Tout dépendra de l’évalution du dossier présenté par les banques, et de l’effet d’annonce choisi par le courtier. Nous indiquons ici les meilleurs taux affichés par les courtiers, qui correspondent à de très bons dossiers et profils emprunteurs.

Incertitude sur le secteur immobilier

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.