Indicateur des taux – Crédit immobilier – Février 2008

Indicateur des taux – Crédit immobilier – Février 2008

L’évolution en bref : selon les taux annoncés par les courtiers, les taux des crédits immobiliers sont stables, en très légère baisse en février par rapport aux taux constatés en janvier. Mais le contexte économique et financier demeure incertain. L’évolution des taux de crédits dépendra des orientations choisies par les banques (conserver des taux bas pour acquérir de nouveaux clients) au vu de leurs résultats et des éventuels évolutions de la Banque centrale européenne.

Les taux des crédits immobiliers ont fini l’année 2007 en très légère augmentation, notamment pour les durées les plus longues de 20 à 25 ans. Au second semestre 2007, les taux observés avaient progressé de plus d’un demi-point. Cependant, en un an, les taux d’intérêt des prêts immobiliers ont progressé en moyenne d’environ 1 point, toutes durées de prêt confondues.

Les conséquences ne sont pas négligeables pour les emprunteurs : par exemple, pour un prêt de 150 000 euros sur 15 ans à 3,70 % hors assurance, les mensualités s’élèvent à 1 087 euros et le coût total du crédit à 45 681 euros ; à un taux de 4,70 % hors assurance, les mensualités passent à 1 163 euros et le coût total du crédit à 59 319 euros. Les mensualités n’augmentent certes que de 76 ¤, mais le coût total du crédit est renchéri de 13 638 ¤ !

Indicateurs des taux de crédit immobilier – Taux fixes hors assurance – Février 2008
Courtiers 15 ans 20 ans 25 ans
AB Courtage 4,50 % 4,55 % 4,65 %
Cafpi 4,40 % 4,45 % NC
Credifimmo 4,35 % 4,50 % 4,65 %
Credixia 4,40 % 4,45 % 4,50 %
Cyberpret 4,50 % 4,65 % 4,70 %
Empruntis 4,40 % 4,45 % 4,50 %
Meilleurtaux 4,65 % 4,70 % 4,80 %
Prêti 4,50 % 4,60 % 4,70 %
Moyenne 4,46 % 4,54 % 4,64 %

Légende : tous les mois, nous relevons les meilleurs taux des crédits immobiliers annoncés par les principaux courtiers sur leurs sites internet. Les courtiers sont des intermédiaires auxquels les emprunteurs donnent mandat pour trouver les meilleures conditions de financement pour leur projet immobilier. Les taux des crédits sont généralement légèrement inférieurs à ceux pratiqués par les banques en direct. Néanmoins, tout dépend du profil de l’emprunteur : âge, nature du projet, montant emprunté, revenus, situation patrimoniale… Les courtiers sont ici classés par ordre alphabétique, en toute impartialité.

Attention : les taux affichés ne sont pas obligatoirement ceux que l’emprunteur obtiendra. Tout dépendra de l’évaluation du dossier présenté par les banques, et de l’effet d’annonce choisi par le courtier.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.