Baisse du taux directeur de la BCE, dégradation de la note Française à AA

Baisse du taux directeur de la BCE, dégradation de la note Française à AA

Comme CREDIXIA l’annonçait en avant-première le 05 novembre 2013, la BCE a baissé son principal taux directeur hier à son plus bas niveau historique sans précédent de 0,25% (il était à 0,50% depuis mai 2013). Les journaux l’annoncent comme une baisse surprise (aucun analyste n’avait prévu cette baisse), pourtant CREDIXIA avait analysé, anticipé et annoncé cette tendance dans un communiqué du 05 novembre 2013. (NDLR : c’est vrai, le courtier Credixia l’avait annoncé dans nos pages ici).

Baisse du taux directeur de la BCE

dossier-credit.jpgLa Banque Centrale Européenne (BCE) a annoncé une baisse de son taux directeur ce jeudi 07 novembre 2013. La BCE a ramené son taux de refinancement à un plancher sans précédent de 0,25%. «Ces décisions sont conformes à notre communication avancée (forward guidance) instaurée en juillet 2013», a insisté Mario Draghi.

Au sein de la Zone Euro, compte tenu de la tendance déflationniste (l’inflation a atteint son niveau le plus bas depuis 2009 et se situe à un taux record de 0,7%) cette mesure était prévisible et nécessaire. Ce chiffre est très en dessous de l’objectif fixé par la BCE, dont l’objectif est de maintenir l’inflation proche, du seuil de 2 % à moyen terme. La BCE n’exclut pas «d’autres baisses de taux», y compris le recours à des taux négatifs (ils sont actuellement à zéro) sur les dépôts que les banques effectuent à ses guichets.

L’abaissement du taux de refinancement, combiné à une OAT au taux historiquement bas – 2.27% ce jour – devrait permettre de maintenir les taux de crédit immobilier à des niveaux très intéressants. A tout point de vue, la période est donc actuellement exceptionnelle pour ceux qui souhaitent acheter.

L’agence de notation Standard & Poors dégrade d’un cran la note de la France

La perte du triple A est un signe négatif pour les investisseurs qui pourraient percevoir la France comme un pays moins sûr que des pays notés AAA comme l’Allemagne, avec le risque que le taux d’emprunt d’Etat (OAT 10 ans) remonte alors qu’il s’était stabilisé ces dernières semaines à un niveau bas. Or les banques déterminent le niveau des taux fixes de crédit immobilier en fonction du taux de l’OAT 10 ans. Pour rappel, la perte du AAA de la France auprès de S&P, en janvier 2012, n’avait pas eu pour conséquence une hausse de ses taux d’emprunt.

Pour l’heure, les banques ont bénéficié de crédits généreusement octroyés par la BCE ayant ainsi contribués à des injections considérables de liquidités sur les marchés financiers. L’annonce de la Banque Centrale Européenne devrait limiter l’augmentation des taux fixes et inciter les banques à continuer à prêter à des taux attractifs. Dans ce contexte, la baisse du taux directeur ainsi que l’importante liquidité des établissements bancaires européens devraient avoir un impact positif sur les taux de crédits immobiliers. A moins d’un scénario catastrophe, les taux devraient rester bas jusqu’en 2014.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.