Après la tempête financière, les prévisions de taux de prêt immobilier pour la rentrée

Après la tempête financière, les prévisions de taux de prêt immobilier pour la rentrée

C’est au tour du courtier Empruntis de communiquer son analyse du marché du crédit et de nous fournir ses prévisions de taux de prêt immobilier pour la rentrée. Nous découvrons aussi que les montages de prêt avec taux semi-fixes sont toujours d’actualité.

«~Comme nous l’anticipions au début de l’Eté, les taux des crédits aux particuliers n’ont pas bougé entre début juin et fin août. Les taux moyens restent à des niveaux équivalents à ceux du mois dernier avec 4,05% sur 15 ans, 4,30% sur 20 ans et 4,45% sur 25 ans. Les banques n’ont ainsi pas modifié leurs barèmes durant l’Eté et n’ont donc pas répercuté la forte baisse des obligations assimilables du trésor (OAT) qui sont elles passées d’un peu plus de 3,40% à fin juin à 2,84% au 31 août 2011. Une stabilité inhabituelle, car la logique veut que lorsque les OAT bougent à la hausse ou à la baisse, les banques répercutent quasi-immédiatement et systématiquement ces évolutions dans leurs barèmes de prêts aux particuliers. La raison est simple, la crise des liquidités qui a secoué les marchés financiers a entrainé une méfiance entre les établissements bancaires qui sont donc peu enclines à se prêter de l’argent entre elles.

Du côté des minima, c’est quasiment le même scénario, seul le 30 ans enregistre une hausse importante de 0,25%, signe peut-être que les banques vont de plus en plus rechigner à prêter sur des durées très longues.

Les taux variables restent également globalement stables, malgré quelques légères hausses. L’écart entre les fixes et les variables capé +1 restent toujours autour d’un demi-point. Toutefois, les solutions dites semi-fixes autour de 0,80% en dessous des taux fixes classiques demeurent une alternative intéressante et une parade astucieuse pour contrer la hausse des taux des derniers mois notamment pour les primoaccédants.

Les prévisions et les recommandations du courtier d’Empruntis

Concernant les prévisions pour la rentrée, la tempête financière de l’Eté a laissé des traces, les banques sont en effet quelque peu réticentes à se prêter entre elles, entrainant de fait une tension sur la circulation des liquidités. Dans ce contexte, les taux devraient rester stables et ne pas baisser ce qui aurait été le cas dans une situation économique « classique », les taux directeurs étant beaucoup plus bas qu’il y a quelques mois (100 points de base par rapport à avril dernier). Les emprunteurs peuvent donc encore profiter de taux bas et bénéficier de conditions d’octroi de crédit pour le moment inchangées.~»

– Sources : Empruntis

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.