Historique des taux fixes hors assurance des crédits immobiliers

Historique des taux fixes hors assurance des crédits immobiliers

Tous les mois, nous relevons les taux fixes hors assurance des crédits immobiliers annoncés par les principaux courtiers sur leurs sites internet. Les courtiers sont des intermédiaires auxquels les emprunteurs donnent mandat pour trouver les meilleures conditions de financement pour leur projet immobilier. Les taux les plus attractifs annoncés correspondent souvent aux meilleurs profils : apport conséquent, bon niveau de revenus, etc. Mais certaines banques, en fonction de leur politique commerciale, peuvent également offrir de bonnes conditions de crédit pour acquérir de nouveaux clients. Faites jouer la concurrence!

Les taux des crédits obtenus par les courtiers sont généralement légèrement inférieurs à ceux pratiqués par les banques en direct, même si celles-ci ont tendance, en pratique, à s’aligner sur les conditions obtenues par les courtiers pour conserver leur clientèle. Néanmoins, tout dépend du profil de l’emprunteur : âge, nature du projet, montant emprunté, durée du prêt, montant des revenus, situation patrimoniale…

Depuis le début de l’année, on constate un resserrement des conditions de crédit : les financements à 110 %, c’est-à-dire incluant les frais engendrés par l’acquisition (droits de mutation (ou frais de notaire) et frais de cautionnement) sont rarement acceptés. Ce qui plaide d’ailleurs en faveur d’une certaine prudence des banques et d’une relative protection de l’emprunteur : mieux vaut disposer d’un certain apport pour assurer la viabilité du projet et alléger le coût du crédit.

Depuis la mise en place de notre indicateur des taux fixes hors assurance des crédits immobiliers, la moyenne des taux constatés chez les courtiers est à la hausse : environ un demi-point, quelle que soit la durée du prêt. D’ailleurs, dans une récente note de conjoncture (publiée début septembre), la Banque de France indique que 15,3 % des établissements financiers ont l’intention de durcir ce trimestre leurs critères d’attribution de crédits immobiliers. Ils n’étaient que 8 % au second trimestre 2007.

Moyennes des taux fixes hors assurance constatés chez les courtiers :

2007 15 ans 20 ans 25 ans
juin 3,97 % 4,02 % 4,09 %
juillet 4,11 % 4,19 % 4,24 %
août 4,31 % 4,39 % 4,43 %
septembre 4,36 % 4,44 % 4,54 %
octobre 4,41 % 4,50 % 4,57 %

Note : en octobre petite baisse des taux immobilier pour la durée de 25 ans dans la hausse constante constatée depuis le début de l'année

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.