Prêt immobilier : les pièces justificatives que votre banquier va vous demander

Prêt immobilier : les pièces justificatives que votre banquier va vous demander

En remplissant votre dossier de prêt en ligne, en général, vous avez déjà en tête les principales pièces justificatives demandées par les banques pour constituer votre dossier. Cet effort est à fournir une seule fois, car toutes les banques et tous les courtiers vont vous demander les mêmes informations. Faites une copie de tous vos justificatifs et prenez soin de garder à porter de main vos originaux, vous gagnerez du temps. En effet, certains établissements souhaitent consulter les documents originaux pour certifier les copies que vous leur remettez.

En cas d’emprunt avec un co-emprunteur, le co-emprunteur devra aussi fournir les mêmes documents que l’emprunteur.

Pour effectuer une demande de prêt immobilier auprès des banques, il vous faudra vous munir des pièces justificatives suivantes :

 Concernant le projet en lui-même, il vous faut vous munir de la promesse d’achat ou compromis de vente si vous achetez dans l’ancien, du contrat de réservation si vous achetez dans le neuf.

 Travaux ou construction :

* devis des entrepreneurs
* compromis de vente du terrain s’il y a lieu
* titre de propriété du bien s’il s’agit de travaux
* coordonnées de votre notaire chargé de l’opération

 Les bulletins de salaire : des 3 aux 6 derniers bulletins de salaires, selon les banques et selon votre profil. Si vous n’êtes pas salarié, vous devez justifier vos revenus par une attestation comptable.

 L’avis d’imposition : il est préférable de vous munir de vos deux derniers avis d’imposition pour effectuer votre demande de prêt immobilier.

 Cartes nationales d’identité et livret de famille.

 justificatif de domicile actuel, facture EDF, ou France Télécom, ou d’eau de moins de trois mois, à l’exclusion des quittances de loyer.

 Les relevés de compte justifiant votre apport personnel (les sommes d’épargne que vous souhaitez mettre dans votre acquisition). Bon à savoir : les banques vous remettront de meilleures conditions si votre apport est supérieur ou égal à 20% du bien financé.

 Échéancier des prêts en cours (prêts immobiliers, crédits à la consommation, etc.). Attention : les banques sont devenues plus exigeantes sur ces documents qui permettent de valider les charges que vous avez déclarées. Pensez à solder tous vos crédits à la consommation 3 mois avant de tenter un prêt immobilier, vous augmentez ainsi vos chances d’obtenir de meilleures conditions de financement.

 Votre patrimoine : déclaration ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) et titre(s) de propriété des biens

 Autres justificatifs de vos charges (quittance de loyers, pensions versées, etc.)

 Crédit relais, crédit épargne logement : pour le premier prêt, un titre de propriété du bien, contrat de prêt en cours sur le bien le cas échéant et tableau d’amortissement. Pour le second prêt, une attestation des droits à prêt acquis.

Les délais de réponses pour obtenir l’accord (ou le refus…) vont de 2 à une dizaine de jours, selon les établissements.

En résumé, vous devez fournir :
* compromis de vente
* 3 derniers bulletins de salaire
* 2 derniers avis d’imposition
* 3 derniers relevés de compte en banque
* justificatif d’identité
* justificatif de domicile actuel

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.