Emprunt immobilier : les conditions restent excellentes

Emprunt immobilier : les conditions restent excellentes

La baisse du volume de crédit immobilier de -30% au premier semestre 2012 (par rapport à la même période l’année dernière) produit un effet positif pour les acquéreurs. En effet, les banques doivent atteindre les objectifs commerciaux d’ici la fin de l’année. Ce qui veut dire qu’elles vont faire des efforts pour attirer les clients. Ce moment reste privilégié pour envisager un projet immobilier pour les particuliers toujours à la recherche du bon moment pour emprunteur. Les courtiers et la presse vous le disent, les taux de la BCE (banque centrale européenne) et des OAT (obligation assimilable du Trésor) françaises sont au plus bas, ce qui indique que les taux vont encore rester à ce niveau pendant un certain temps. Attention toutefois au 18 septembre 2012, l’OAT à 10 ans est à 2.32% le 18 septembre contre 2.20% le 3 septembre. Un indicateur à surveiller dans les prochaines semaines… dossier-credit.jpgLe meilleur taux sur 15 ans se négocie à 3% chez le courtier Cafpi. Le courtier Empruntis affiche même 2.98% pour la même durée sur son indicateur des taux !

Du côté des prix de de l’immobilier, pas de surprise pour la rentrée, pas de crash. Selon les notaires, les prix ont augmenté en un an parallèlement à l’inflation. En Ile-de-France et plus particulièrement à Paris, les notaires prévoient que les prix vont atteindre un nouveau record à 8 570 / m2. Les prix devraient se stabiliser à partir de fin octobre.

Pourquoi tant de résistance des prix de l’immobilier ?

 attentisme entre vendeur et acheteur.

 la demande reste plus forte que l’offre

Les notaires mentionnent toutefois les baisses entre le 1er et le 2e trimestre 2012 au niveau des appartements anciens dont les prix ont reculé de 0.3% en Petite Couronne et 0.5% en Grande Couronne.

 Simulez, comparez les offres de crédit immobilier, faites plier les banques !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.