Votre crédit immobilier à l’aide d’un courtier

Votre crédit immobilier à l’aide d’un courtier

Depuis quelques années, vous avez entendu parler d’un nouveau métier, celui du courtier en crédits, notamment le courtier en crédit immobilier. Auparavant, les acquéreurs (primo-accédants ou revendeurs) avaient l’habitude soit de se rendre directement dans leur propre banque, soit de faire le tour des établissements bancaires. Cela pouvait se révéler ardu, voire carrément fastidieux.

C’est là qu’intervient le courtier. Son credo : vous faire économiser du temps et de l’argent en faisant jouer à votre place la concurrence entre les banques. Sans forcément que cela coûte plus cher à l’acquéreur, puisqu’en fait, la banque va rémunérer directement le courtier comme apporteur d’affaires. Surtout, au-delà du gain de temps, c’est surtout au niveau financier que vous allez gagner et réaliser des économies, puisque le souci quotidien de votre courtier est de vous obtenir les conditions de financement les plus adaptées à votre projet (prêt aidé complémentaire, prêt-relais, etc.) au meilleur taux possible.
En mars 2006, 60 millions de consommateurs avait publié une étude sur la performance des courtiers en crédit immobilier par rapport aux banques. Résultat sans appel : les courtiers avaient pris la tête devant les banques.


Les 5 premiers (au niveau du meilleur taux proposé) se classaient ainsi
:

Prêt avec apport personnel – crédit à taux fixe modulable de 120 000¤ sur 15 ans avec apport 40%

 1. Meilleurtaux

 2. Empruntis

 3. Ace

 4. Cafpi

 5. Banque Postale

En janvier 2008, nouvelle étude du magazine : les positions ont légèrement changé, mais les courtiers montent toujours sur le podium :

Prêt avec apport personnel – crédit à taux fixe de 120 000 ¤ sur 15 ans avec 40% d’apport.

 1. Empruntis

 2. Meilleurtaux

 3. Cafpi

 4. Banque Postale

 5. Credixia

Entre temps le courtier Meilleurtaux a été racheté à hauteur de 51% par la Caisse d’épargne en 2007. Le tableau devient quelque peu ambigu quant à la nature de ce courtier.

Conclusion : le courtier en crédits (immobilier ou autre) reste encore l’arme indispensable pour obtenir le meilleur taux même si les banques ont compris la manoeuvre et essaient dorénavant de tirer leur épingle du jeu. N’hésitez pas à négocier directement avec votre banque en faisant jouer la concurrence.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.