Stabilisation des taux des prêts immobiliers selon Empruntis.com

Stabilisation des taux des prêts immobiliers selon Empruntis.com

« Le mois d’octobre a enregistré la première forte et réelle stabilisation des taux fixes des crédits aux particuliers », estime le courtier en ligne Empruntis.com. Les banques ont donc maintenu des offres de prêt immobilier à des taux très attractifs. La plupart des taux fixes moyens sur les durées de prêt comprises entre 7 et 30 ans sont restés stables : 3 % sur 7 ans, 3,05 % sur 10 ans, 3,35 % sur 15 ans et 3,55 % sur 20 ans. Seuls les taux fixes moyens sur les durées d’emprunt sur 25 et 30 ont varié : – 0,05 point sur 25 ans pour s’établir à 3,70 %, et + 0,05 point sur 30 ans, passant ainsi à 4,20 % début novembre. Pas de surprise donc pour les emprunteurs, qui ont continué de bénéficier de taux historiquement bas. « Cependant, il ne s’agit ici que des barèmes affichés et certaines banques qui restent très actives dans leur conquête de nouveaux clients pratiquent des décotes supplémentaires à ces moyennes affichées », souligne le courtier. Les meilleurs dossiers se sont vus proposer des taux de crédit inférieurs de 0,05 point à 0,20 point selon les cas. « En clair, les banques continuent de se donner les moyens de récupérer des clients à la concurrence et c’est encore plus vrai pour les meilleurs profils », analyse Empruntis.com.

En revanche, les taux variables ont augmenté de 0,15 point en moyenne sur toutes les durées de prêt. Selon le courtier, l’écart entre les taux révisables et les taux fixes n’étant que 0,20 point en moyenne, les emprunteurs n’ont aucun intérêt à opter pour ce type de prêt. « Rappelons que l’Euribor qui fixe le niveau des taux variables, s’il reste aujourd’hui très bas (autour de 1 %), est déjà remonté par rapport à son niveau le plus bas en mars 2010. Les taux variables des crédits aux particuliers par voie de conséquence ne sont voués qu’à augmenter. L’intérêt de ces solutions déjà très limité lors des mois précédents ne cesse donc de diminuer », estime le courtier en ligne. Dans les prochaines semaines, les taux fixes des prêts immobiliers devraient rester stables. A noter cependant que si certaines banques restent très agressives, d’autres ont atteint leurs objectifs et affichent des barèmes beaucoup plus élevés. « Aussi, si vous cherchez à emprunter, sachez que votre propre banque n’est pas forcément la mieux placée notamment si ses objectifs commerciaux annuels sont atteints », conclut le courtier.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.