Prêt immobilier : hausse des taux oui, mais moins rapide début mars

Prêt immobilier : hausse des taux oui, mais moins rapide début mars

La région du Sud Ouest reste irréductible face à la hausse des taux de prêt immobilier même si elle commence à voir ces derniers remonter au même niveau que ceux des autres régions. Toutefois, elle reste la région qui possède les meilleurs taux actuels.

Dans le reste de la France, on observe que les taux de prêt immobilier continuent toujours d’augmenter, mais à un rythme moins soutenu. Les professionnels ne sont pas très optimistes quant à l’évolution des taux. Les courtiers à l’instar d’AB Courtage pensent que « les taux d’intérêt des crédits immobiliers risquent encore d’augmenter dans les prochains mois ». Cette hausse des taux initiée depuis novembre commence à « désolvabiliser» les ménages. Efficity a calculé qu’une hausse de 0.4 point équivaut à une perte de 8 927 euros de pouvoir d’achat immobilier pour un crédit sur 20 ans avec une mensualité de 1500 euros. Or, depuis fin octobre période où on a observé le taux le plus bas historique – soit 2.90% sur 15 ans en fin octobre -, les taux ont grimpé de 0.55 point.

dossier-credit.jpgLe gouvernement compte sur le PTZ Plus pour « doper» le marché de l’immobilier. Toutefois, si le marché de l’immobilier neuf peut être soutenu par le PTZ Plus, « à Paris, on ne peut pas forcément construire partout« , constate Maël Bernier porte-parole d’Empruntis. De son côté, Ari Bitton directeur général d’AB Courtage souligne que les débuts du PTZ Plus semblent « poussifs» et il faut attendre quelques mois avant d’avoir un premier véritable bilan.

Une seule bonne nouvelle pour les acquéreurs, celle de l’ouverture de l’assurance emprunteur à la concurrence depuis septembre. Et selon AB Courtage, c’est un vrai succès. En effet, 40% des dossiers de prêt du courtier ont été montés en incorporant une délégation d’assurance contre 15% il y a encore un an.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.