Les taux de crédit immobilier en légère hausse selon AB Courtage

Les taux de crédit immobilier en légère hausse selon AB Courtage

Comme le souligne le courtier en crédit AB Courtage, « tandis que les températures baissent, les taux des prêts immobiliers remontent ! Ceux qui misaient sur un gel des taux à leur plus bas niveau historique en font pour leur frais ». En cause, la remontée de l’OAT, l’indice de référence pour fixer le niveau des taux d’intérêt des prêts immobiliers. L’OAT vient de repasser la barre des 3 %, « à 3,28 % au 2 décembre contre 2,84 % au 3 novembre dernier, soit une hausse de 0.42 % en l’espace de 30 jours que les banques ont déjà répercuté » sur leurs barèmes. La période de record historique n’aura pas duré plus de quelques semaines.

Selon AB Courtage, les emprunteurs peuvent désormais prétendre à des taux fixes moyens hors assurance de compris entre 3,15 % et 3,45 % pour un prêt immobilier sur 15 ans, 3,35 % et 3,75 % sur 20 ans, et entre 3,50 % et 3,95 %, pour les durées égales et supérieures à 25 ans. En moyenne, les banques ont augmenté les taux de crédit immobilier de 0,25 point pour début décembre, avec toutefois « des écarts importants selon la qualité du dossier (apport personnel, niveau d’endettement) ». En conséquence les meilleurs profils peuvent obtenir une offre de prêt à un taux fixe hors assurance de 3,15 % sur 15 ans contre 3,45 % pour un dossier moyen sur la même durée d’emprunt.

Ceux qui veulent renégocier leur prêt immobilier doivent donc se dépêcher avant la fin de l’année. « Avec les taux actuels et malgré cette remontée, les taux demeurent résolument attractifs », souligne le courtier. Par exemple, pour un prêt de 200 000 euros sur 20 ans souscrit à un taux de 5,25 %, un emprunteur peut bénéficier dans les meilleurs cas d’un taux de 3,35%. Sa mensualité baisse alors de 209 euros, passant de 1 348 euros à 1 139 euros, et réaliser une économie de 49 972 euros sur le coût total de son crédit hors assurance, celui-ci passant de 123 445 euros à 73 473 euros. Pour la même opération mais à un taux de 3,55 % (soit 0,2 point de plus), le gain total n’est plus que de 43 829 euros pour une mensualité s’élevant à 1 165 euros.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.